Vietnam 2018 – Paracercion melanotum

Paracercion melanotum, Vietnam, Huu Lien, 3 juin 2018

Paracercion melanotum mesure environ 28 mm et il est relativement facile à identifier… quand on connaît certains détails: les taches postoculaires sont petites, en virgule ou en goutte, la bande anté humérale noire est très souvent (toujours ?) marquée par une fine ligne claire, le S10 porte un fin trait noir médian, les appendices anaux sont très courts, invisibles sur les photos.

Paracercion melanotum mâle, Vietnam, Van Long, 15 juin 2018
Paracercion melanotum mâle, Vietnam, Van Long, 15 juin 2018

Les anglo saxons l’appellent Eastern Lilysquatter témoignant ainsi de son attirance pour les nénuphars comme on le voit ci-dessus et comme on le verra plus loin, … et donc pour les eaux stagnantes.


Paracercion melanotum mâle, Vietnam, Van Long, 15 juin 2018

Son aire de distribution s’étend du Vietnam au Japon et à la Corée du Sud.


Ici 3 photos successives d’un même couple de Paracercion melanotum , à Van Long, le 15 juin 2018, . La photo ci-dessous montre un tandem, puis le moment ou le mâle transfert son sperme depuis l’endroit ou il est produit, sous S8 et S9 vers son organe copulatoire , appareil génital secondaire, sous le 2° segment abdominal.

Vient ensuite l’accouplement proprement dit ou la femelle accole son pore génital situé sous S8 au pénis du mâle situé en S2.
Le dimorphisme sexuel est vraiment étonnant et il serait bien difficile d’identifier les femelles si on ne les voyait pas à l’oeuvre.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Agriocnemis lacteola

Agriocnemis lacteola, Vietnam,  parc de Cuc Phuong, le 14 juin 2018

En Afrique, Asie et Océanie il existe actuellement 42 espèces d’Agriocnemis… et en Asie au moins une révision du genre ou une présentation synthétique et détaillée est certainement nécessaire, en particulier pour identifier les femelles. Le problème ne s’est pas posé pour Agriocnemis lacteola puisque nous n’en avons pas vues.
Agriocnemis lacteola est très proche de Agriocnemis pieris qui lui n’est pas présent au Vietnam. Mais au Bengladesh où ils coexistent il ne se différencie que par le fait que A. pieris montre des anneaux noires apicaux sur le segments 4 à 6 avec une flèche noire sub apicale alors que les mêmes segments de A. lacteola sont complètement clairs.

Agriocnemis lacteola, Vietnam,  parc de Cuc Phuong, le 14 juin 2018

Minuscule comme ses autres cousins présents au Vietnam il atteint environ 21 mm (16 à 18 mm pour l’abdomen) et se plait sur les mares, les anciennes rizières et les habitats perturbés par l’homme. Il passe certainement souvent inaperçu se faufilant entre les herbes à ras du sol mais cette fois-ci il était bien visible sur cette mare peu végétalisée du parc de Cuc Phong, le 14 juin 2018 (alt. 270 m). C’est le seul sujet que nous avons rencontré de tout notre séjour.

Agriocnemis lacteola, Vietnam,  parc de Cuc Phuong, le 14 juin 2018

J’ai été assez étonné de constater la forme des taches postoculaires, en croissant, qui m’ a rappelé celle des A. minima que j’avais rencontré au Laos et au Cambodge. 
Noter également la forme particulière du lobe postérieur du pronotum.
On le rencontre depuis l’est de l’Inde jusqu’à Hong Kong (sans doute présent au Laos, au Cambodge et au Myanmar).




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Calicnemia erythromelas

Calicnemia erythromelas, Vietnam, Pia Oac, 5 juin 2018

Calicnemia erythromelas est très proche de C. soccifera; il s’en distingue par ses pattes noires (rougeâtres pour son cousin) et les évidentes bandes rouge orangées de son thorax (grisâtres pour l’autre espèce) car tous les 2 ont l’abdomen rouge et les 4 derniers segments noirs.


Calicnemia erythromelas, Vietnam, Pia Oac, 5 juin 2018

Il m’a semblé assez grand, près de 45 mm mais cette impression d’élégance est peut-être due à la répartition de la coloration sur l’abdomen. Nous l’avons trouvé près de Pia Oac, en nous engageant dans un chemin forestier longé par un ruisseau à environ 1350 m d’altitude, le 5 juin 2018.
Il est connu pour se trouver au Myanmar, dans le nord de la Thaïlande, le sud de la Chine (Yunnan) et le nord du Vietnam.


Calicnemia erythromelas,
Vietnam, Pia Oac, 5 juin 2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Cryptophaea vietnamensis

Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  parc national de Xuan Son le 8 juin 2018

Le genre Cryptophaea (Euphaeidae) a été créé en 2003 par Hämäläinen (Hämäläinen. Cryptophaea gen. nov. and new taxa from Thailand. Zool. Med. Leiden 77 (2003)) et ne contient que 3 espèces dont Cryptophaea vietnamensis Il explique que le nom de genre vient du grec Kryptos signifiant caché car ce sont des insectes vivant retirés dans les ruisseaux ombragés des pentes de montagne.
Le nom d’espèce provient lui de la description d’un sujet issu du centre du Vietnam d’ailleurs sous le nom de genre initial de Bayadera (van Tol& Rozendaal 1995).
Nous l’avons rencontré 6 jours  sur les 13 jours de prospection. 


Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  le 14 juin 2018, à Cuc Phuong

Distribution: sud de la Chine (Guangxi), Vietnam et Laos (A synopsis of the Euphaeidae (Odonata: Zygoptera) of Vietnam, with descriptions of two new species of Euphaea, Quoc Toan Phan, Tom Kompier, Haruki Karube & Fumio Hayashi, Zootaxa 4375 (2): 151–190).
Il mesure, à mon avis, moins de 40 mm.
Noter sur la photo ci-dessous que les ailes antérieures sont plus longues que les postérieures.


Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  Ba Vi le 7 juin 2018

Il n’est pas si fréquent que les femelles des zygoptères soient aussi spectaculaires que les mâles mais c’est le cas pour ces femelles Cryptophaea vietnamensis dont les couleurs orange et jaunes flashent dans le sous-bois où les photos sont faites obligatoirement au flash…

Cryptophaea vietnamensis femelles, Vietnam. A gauche, dans le parc national Ba Vi le 7 juin 2018. A droite, dans le parc national Cuc Phong  le 14 juin 2018.  

Les femelles sont dotées d’un  ovipositeur massif doté d’un puissant stylet  qui leur permet de pondre dans l’écorce des arbres, mais bien sûr, juste au bord de la rivière.

Cryptophaea vietnamensis femelle, Vietnam, 8 juin 2018 Xuan Son.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Hylaeothemis cf. clementia

Hylaeothemis cf. clementia, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

La première chose qui m’a surpris en rencontrant ce que nous avons alors appelé Hylaeothemis clementia est sa « ressemblance » avec les Micrathyria américaines, surtout pour la couleur des yeux et les motifs abdominaux. La seconde surprise est sa différence avec les autres photos que l’on peut trouver dans différentes publications scientifiques sur le Web, photos par G.T. Reels (Previously unpublished Odonata records from Sarawak, Borneo, Part III. Sri Aman, Sibu and Kapit Divisions) ou par R. Ngiam (Dow, R. A. & R. W. J. Ngiam. 2014. Odonata from logged and unlogged forest in the Ulu Balui and Ulu Baleh, Kapit Division, Sarawak, in June and September 2013. Journal of the International Dragonfly Fund – Report, 73: 1-48) de sujets du Sarawak (Bornéo). Ces photos montrent des sujets avec de très nettes différences, en particulier des bandes antéhumérales claires très évidentes. On trouve dans Asahina « A list of the Odonata from Thailand » les dessins des genitalia de sujets de Thailande et de Borneo et ils ne correspondent ni l’un ni l’autre avec ceux de notre espèce.

Hylaeothemis cf. clementia, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

Je n’ai pas trouvé la description originale de Ris mais Asahina précise qu’elle a été faite à partir de sujets de Borneo. Cette espèce vietnamienne fait donc sans doute partie d’une autre espèce non décrite, autre espèce qui serait aussi présente dans le sud du Vietnam, comme me le dit James Holden pour des sujets de Cat Tien. C’est de toute façon un genre dont les espèces sont peu communes et dont on ne connaît pas grand chose si ce n’est que l’aile postérieure mesurerait environ 25 mm ce qui en fait un très petit Libellulidae. 

Hyaleothemis cf. clementia,  Parc National de Xuan Son, le 8 juin 2018

Pour cette femelle Hylaeothemis « clementia » capturée le même jour et sur le même lieu que le premier mâle la situation est encore plus simple car en dehors du mâle immature (les mâles immatures ressemblent très souvent aux femelles en particulier pour les Libellulidae) que l’on trouve sur le blog de Tom Kompier je n’ai rien trouvé de ressemblant.


Hylaeothemis cf. clementia femelle, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

Si on se base sur les données de l’IUCN, Hylaeothemis clementia se rencontre à Bornéo, en Malaisie péninsulaire, en Thaïlande, Laos, Vietnam, Yunnan et Hainan en Chine.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.