Vietnam 2018 – Coeliccia chromothorax (Selys, 1891)

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

Encore un Coeliccia très élégant avec un fort contraste entre le noir de son abdomen et de sa tête et le jaune très vif de son thorax et de son dernier segment abdominal.
Je l’avais déjà rencontré au Laos en sous bois inondé. Ici il se trouvait sur un talus presque au bord de la route, non loin d’un rivière assez large ravagée par des travaux.

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

Il porte tellement de jaune sur le thorax qu’il faut de la bonne volonté pour le confondre avec un autre, le plus proche étant peut-être Coeliccia scutellum :-).

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

L’IUCN nous dit qu’on le rencontre en Chine (sans plus de précisions mais j’imagine qu’il n’est présent que dans l’extrême sud), au Myanmar, au Laos et donc au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Ceriagrion aurantiacum (Fraser, 1924)

Ceriagrion aurantiacum mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Ceriagrion aurantiacum mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

J’avais déjà rencontré Ceriagrion aurantiacum (Coenagrionidae) dans le nord du Vietnam en 2012, mais aussi un peu au nord, au Guizhou (Chine) et au sud, en Malaisie. A la réflexion je suis un peu surpris de la coloration thoracique brune de 2 des sujets des pages précédentes. Il faut savoir qu’il y a au moins 13 Ceriagrion au Vietnam, certains sont faciles à identifier ou à éliminer mais d’autres sont très proches…

Ceriagrion aurantiacum mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Ceriagrion aurantiacum mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Il faudrait au moins pouvoir comparer leurs appendices anaux, ce qui est très difficile sur photo car ils sont minuscules et dépassent à peine de l’extrémité de l’abdomen, exactement comme notre Ceriagrion tenellum européen et on se demande comment ils arrivent à capturer et maintenir les femelles avec de tels outils.
Ci-dessous une femelle, la première que je voyais seule:

Ceriagrion aurantiacum femelle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Ceriagrion aurantiacum femelle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Pseudocopera ciliata (Selys, 1863)

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Pseudocopera ciliata est certainement un des plus beaux et élégants zygoptère.
Je l’avais rencontré en Malaisie, surtout la femelle, et à ce moment en 2013 il faisait partie du genre Copera. Ce genre Copera a été créé en 1890 par Kirby pour accueillir les Psilocnemis de Selys, car Selys avait décrit l’espèce en 1863 sous le nom de genre Psilocnemis, nom qui était déjà pré-occupé par un scarabée décrit par Burmeister en 1842. Mais il existait trop de différences entre les membre du genre Copera…

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Et Dijkstra et al. l’ont placé en 2014 dans le genre Pseudocopera qui avait été créé par Fraser pour une espèce, Pseudocopera arachnoides qui a finalement été synonymisée avec Pseudocopera ciliata. Pourtant un peu auparavant dans « Distinct genetic clades of Malaysian Copera damselflies and the phylogeny of platycnemine subfamilies », Phaik-Eem Lim, Ji Tan, Praphathip Eamsobhana & Hoi Sen Yong en 2013 concluaient que Copera ciliata et annulata devraient plutôt rejoindre le genre Platycnemis.

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Dans sa description originale (Synopsis des Agrionines, 4° légion) de Selys insiste sur la longueur des pattes de cette espèce ainsi que sur la position très basale du nodus qu’il relève au tiers de la base au ptérostigma. Il ne parle pas des genoux marqués de noir, le mâle était alors inconnu.
Nous ne l’avons rencontré que sur des mares ou petits étangs mais il semble qu’il accepte aussi des eau courantes lentes. Il mesure environ 41 mm.
Ci-dessous une femelle dans une teinte vraiment surprenante par rapport au mâle.

Pseudocopera ciliata femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Pseudocopera ciliata femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

On le rencontre de l’est de l’Inde à Taïwan et Hong Kong à travers le sud de la Chine, et au sud jusqu’à la Malaisie et l’Indonésie.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Chlorogomphus nakamurai (Karubé, 1995)

Chlorogomphus nakamurai, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Chlorogomphus nakamurai, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

La photo parle d’elle-même, les conditions pour photographier Chlorogomphus nakamurai étaient difficile… sur une rivière un peu encaissée et sous une couverture d’arbres dans le parc de Cuc Phuong.
Malgré tout il est relativement aisé de le séparer des autres Chlorogomphus en raison de la quantité de jaune sur le 2° segment (presque totalement jaune) et de son 3° segment également jaune pour toute la moitié antérieure. Ces particularités sont illustrées dans “On the genus Cholorogomphus of Indochina with description of 6 new species and little known species”danslequel on trouve la description originale de Karubé:

Dessin de l'abdomen, Chlorogomphus nakamurai
Dessin de l’abdomen, Chlorogomphus nakamurai, Karubé, 1995.

Il est plus petit que C. sachiyoae et son abdomen mesure de 56.5 à 58.8 mm (10 mm de moins). Il est actuellement considéré comme endémique du Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.