Vietnam 2018 – Anisopleura qingyuanensis

Anisopleura qingyuanensis, Vietnam, Khau Pha , 10 juin 2018

11 espèces d’Anisopleura (Euphaeidae) ont été décrites (A synopsis of the Euphaeidae (Odonata: Zygoptera) of Vietnam, with descriptions of two new species of Euphaea – QUOC TOAN PHAN, TOM KOMPIER, HARUKI KARUBE & FUMIO HAYASHI) et Anisopleura qinyuanensis (Zhou, 1982) fait partie des 3 qui se rencontrent au Vietnam. C’est une espèce qui fréquente les torrents de montagne et c’est sur les rochers qui entravent l’écoulement de l’eau que nous l’avons observé (altitude 1250 m).


Anisopleura qingyuanensis, Vietnam, Khau Pha , 10 juin 2018

Je ne donne qu’une estimation de la taille car je n’ai pas trouvé de référence plus précise et je pense qu’il mesure un peu moins de 45 mm. 
Sa distribution géographique couvre le nord du Laos et du Vietnam et assez largement le sud de la Chine.


Anisopleura qingyuanensis, Vietnam,   Pia Oac (1330 m), le 5 juin 2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Bayadera hatvan

Bayadera hatvan, Vietnam, Khau Pha, 10 juin 2018

Bayadera hatvan est la 17° espèce du genre, décrite en 2015 par Matti Hämäläinen & Tom Kompier, à partir de sujets vietnamiens (TOMBO, 57: 15-19. May 10, 2015). On trouve dans ce document l’étymologie du nom de genre et d’espèce; « hatvan » vient des termes vietnamiens « hát văn » contraction de « hát chầu văn » qui se réfère à un art traditionnel vietnamien associant danse et chant. Ceci pour rappeler le nom de genre puisque « Bayadera » créé par Selys de Lonchamps évoque les « bayadères », danseuses des temples hindous.

Bayadera hatvan, Vietnam, Khau Pha, 10 juin 2018

Nous l’avons observé le 10 juin 2018, près de Khau Pha, à 700 m d’altitude, perché sur les rochers qui encombraient le lit d’un torrent. 

Bayadera hatvan, Vietnam, Khau Pha, 10 juin 2018

Cette espèce est endémique du Vietnam (pour l’instant, car il y a un doute sur un exemplaire du Yunnan (Chine), juste au nord de son aire de distribution). Il mesure environ 46 mm, 35 mm pour l’abdomen.


Bayadera hatvan, Vietnam
Khau Pha, 10 juin 2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Cryptophaea vietnamensis

Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  parc national de Xuan Son le 8 juin 2018

Le genre Cryptophaea (Euphaeidae) a été créé en 2003 par Hämäläinen (Hämäläinen. Cryptophaea gen. nov. and new taxa from Thailand. Zool. Med. Leiden 77 (2003)) et ne contient que 3 espèces dont Cryptophaea vietnamensis Il explique que le nom de genre vient du grec Kryptos signifiant caché car ce sont des insectes vivant retirés dans les ruisseaux ombragés des pentes de montagne.
Le nom d’espèce provient lui de la description d’un sujet issu du centre du Vietnam d’ailleurs sous le nom de genre initial de Bayadera (van Tol& Rozendaal 1995).
Nous l’avons rencontré 6 jours  sur les 13 jours de prospection. 


Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  le 14 juin 2018, à Cuc Phuong

Distribution: sud de la Chine (Guangxi), Vietnam et Laos (A synopsis of the Euphaeidae (Odonata: Zygoptera) of Vietnam, with descriptions of two new species of Euphaea, Quoc Toan Phan, Tom Kompier, Haruki Karube & Fumio Hayashi, Zootaxa 4375 (2): 151–190).
Il mesure, à mon avis, moins de 40 mm.
Noter sur la photo ci-dessous que les ailes antérieures sont plus longues que les postérieures.


Cryptophaea vietnamensis mâle, Vietnam,  Ba Vi le 7 juin 2018

Il n’est pas si fréquent que les femelles des zygoptères soient aussi spectaculaires que les mâles mais c’est le cas pour ces femelles Cryptophaea vietnamensis dont les couleurs orange et jaunes flashent dans le sous-bois où les photos sont faites obligatoirement au flash…

Cryptophaea vietnamensis femelles, Vietnam. A gauche, dans le parc national Ba Vi le 7 juin 2018. A droite, dans le parc national Cuc Phong  le 14 juin 2018.  

Les femelles sont dotées d’un  ovipositeur massif doté d’un puissant stylet  qui leur permet de pondre dans l’écorce des arbres, mais bien sûr, juste au bord de la rivière.

Cryptophaea vietnamensis femelle, Vietnam, 8 juin 2018 Xuan Son.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Dysphaea haomiao (Hämäläinen, 2012)

Après D. basitincta, Dysphaea haomiao (Euphaeidae) est la 2° espèce de ce genre que nous aurons observé au Vietnam. Il est facile à identifier, presque totalement noir ou marron très foncé une fois mature, il ne porte que quelques traces discrètes de lignes jaunes sur le thorax et des anneaux clairs à l’apex de chaque segment abdominal. Contrairement à D. basitincta ses ailes sont entièrement sombres sans zone hyaline.

Dysphaea haomiao mâle, Vietnam, Cao bang, 4 juin 2018.

C’est le seul individu que j’ai pu photographier durant mon séjour et il se trouvait sur une branche sortant de l’eau, sur le bord d’une rivière à Cao Bang, le 4 juin 2018, à environ 370 m d’altitude. Il mesure environ 52 mm et doit son nom au Dr Haomiao Zhang, qui a partagé spécimens et information avec Matti Hamalainen, descripteur de l’espèce en 2001 (International Journal of Odonatology , Vol. 14, No. 4, December 2011, 305-311). 


Dysphaea haomiao mâle, Vietnam, Cao bang, 4 juin 2018.

Sa distribution actuelle le limite au Vietnam (centre et nord) et aux provinces du Guizhou et du Guangxi au sud de la Chine.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.