Vietnam 2018 – Merogomphus pavici (Martin, 1904)

Le genre Merogomphus (Gomphidae) a été créé par Martin pour justement décrire Merogomphus pavici, un des odonates rapportés par Auguste Pavie de ses voyages d’exploration en Indochine (Mission Pavie Indo-Chine, par Auguste Pavie).
Le genre Merogomphus comprend actuellement 6 espèces ( TOMBO, 60: 61–65. May 30, 2018, Haruki Karube & Oleg E. Kosterin), mais M. pavici est la seule au Vietnam.

Merogomphus pavici femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Merogomphus pavici femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

Nous n’avons rencontré qu’une femelle très spectaculaire pour au moins 2 caractères; d’abord pour sa taille, elle est massive, dotée d’un lourd abdomen et mesure 65 mm (50 mm pour l’abdomen).
Mais le plus étonnant est de constater la disparité de longueur de ses fémurs; le fémur postérieur est démesurément long (15 mm), le fémur antérieur semble nanifié (5 mm) alors que le fémur moyen fait… la moyenne avec 9 mm.
Quelle est l’utilité d’une telle différence de longueur ? A part de pouvoir se poser à plat sur les sols en pente (à la façon des dahus!) je ne vois pas 🙂 .

L’étymologie du nom de genre repose d’ailleurs sur ces fémurs puisque merus signifie cuisse. Pavici est un hommage à Auguste Pavie, explorateur, ethnologue et diplomate qui a parcouru l’Indochine et célèbre pour la « Mission Pavie ».

Nous l’avons rencontrée en forêt dense près d’une rivière lente et claire
On rencontre l’espèce dans le sud-est de la Chine, du Guizhou à Taïwan, au Laos, en Thaïlande et au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Leptogomphus sp. ou sp. nov. ?

Le 5 juin 2018 sous un ciel très couvert nous parcourons à Pia Oac un sentier forestier à 1435 m d’altitude. A 2 ou 3 reprises et à quelques minutes d’intervalle (en fait entre 10 heures 39 et 10 heures 59) nous rencontrons 3 mâles Leptogomphus qui sur place ont dû être identifiés comme Leptogomphus elegans.
Tous les Leptogomphus que nous avons rencontrés se ressemblent et lors du tri des photos de retour en France, vu le nombre d’espèces que nous avons contacté, j’ai souvent eu des difficultés à être certain des identifications. Et comme à l’accoutumé avant de publier une espèce sur mon site, j’ai cherché des renseignements et détails à la fois pour confirmer l’identification et en apprendre plus sur ce genre nouveau pour moi (comme beaucoup d’autres genres pendant ces prospections).

Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Mais à ma grande surprise les appendices anaux, à la fois cercoïdes et cerques, et la forme du 10° segment ne correspondent pas du tout à Leptogomphus elegans, comme on peut le voir ici, sur le Blog de Tom Kompier (Dragonflies and Damselflies of Vietnam) ou encore ici sur le blog de Sebastien Delonglée (Vietodonata).
D’ailleurs les organes génitaux secondaires, sous S2, non plus.

Leptogomphus sp., appendices anaux, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp., appendices anaux, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp., genitalia, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp., genitalia, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

En réalité les appendices anaux ne correspondent à aucune espèce vietnamienne (8 leptogomphus au Vietnam, actuellement…), et pour Phan Toan (Faculty of Biology & Environmental Sciences, University of Education, the University of Danang) a qui j’ai aussi montré ces photos, il est certain que cette espèce n’a jamais été enregistrée au Vietnam.

Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Mais la région de Pia Oac, tout au nord du Vietnam, est toute proche des provinces chinoises du Guangxi et du Yunnan, du Myanmar, et du Laos. Malheureusement un certain nombre des espèces de ces contrées voisines ont été pauvrement décrites, sans dessins des appendices. Dans un cas, seule la femelle a été décrite il y a 70 ans.

Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Leptogomphus sp. mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

On ne peut écarter la possibilité que ce Leptogomphus fasse partie des 3 espèces pour lesquels Phan Toan n’a pas de description correcte, ni que ce soit une nouvelle espèce. L’avenir le dira car cet entomologiste vietnamien doit retourner sur place cette année, muni des coordonnées géographiques de l’endroit ou je l’ai photographié.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Heliogomphus sp.

Heliogomphus sp. 2, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018
Heliogomphus sp., Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018

Cet Heliogomphus non encore décrit (prochainement dans Zootaxa me dit Tom Kompier le 11 janvier 2019) a été rencontré brièvement à Khau Pha, en remontant un sentier acrobatique le long d’un torrent (altitude 617 m) et à Pia Oac où il a été capturé .
Même si mes photos, ne sont pas très parlantes sur ce point il semble en effet avoir des appendices anaux légèrement différents de H. scorpio, mais le pattern thoracique et abdominal apparaît tout à fait identique… sauf la marque claire sur la base du 7° segment qui est quadrilatère pour H. scorpio et dont les bords sont ici arrondis.

Heliogomphus sp. 2, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018
Heliogomphus sp., Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018

Ici, le sujet capturé à Pia Oac, au long d’un chemin forestier bordé par un ruisseau dans un profond fossé (altitude 1330 m), toujours avec la marque arrondie sur le S7.

Heliogomphus sp., Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Heliogomphus sp., Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Comme il s’agit d’une nouvelle espèce on doit supposer qu’elle ne se rencontre que dans le nord du Vietnam…




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Heliogomphus scorpio (Ris, 1912)

Heliogomphus scorpio mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Heliogomphus scorpio mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Nous n’avons eu qu’une rencontre avec Heliogomphus scorpio (Gomphidae) le long d’une rivière du parc de Xuan Son. Notre observation a duré quelques minutes, à bonne distance et dans l’ombre, juste le temps d’apprécier ses extraordinaires appendices anaux, qui lui donnent sans doute son nom d’espèce.

Heliogomphus scorpio, appendices anaux
Heliogomphus scorpio, appendices anaux
Hong Kong Dragonflies, K.D.P. Wilson

Heliogomphus se différencie de tout ce cortège des autres Gomphidae vietnamien par les « 7 » inversés qu’il porte sur la face dorsale du thorax et la marque quadrilatère ou arrondie jaune de son 7° segment.
K.D.P. Wilson ajoute que l’on trouve parfois sa larve dans des rivières rapides et qu’elle s’est adaptée à cet environnement en prenant une forme très aplatie pour … faire moins de prise au courant, sans doute.
Heliogomphus scorpio mesure environ 60 mm, 43 pour l’abdomen.

Heliogomphus scorpio mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Heliogomphus scorpio mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

On le rencontre dans le sud de la Chine, le Laos et le Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Leptogomphus divaricatus (Chao, 1984)

Leptogomphus divaricatus mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Leptogomphus divaricatus mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Leptogomphus divaricatus (Gomphidae) est très proche de ses 2 ou 3 cousins que nous avons rencontrés en ce qui concerne les motifs thoraciques et abdominaux, il en est même indiscernable. Cependant la différence des genitalia (appareil genital secondaire sous le 2° segment est évidente), en particulier la courte taille de la lamina antérieure est assez évidente même sans gros plan.
Les appendices anaux sont aussi caractéristiques de l’espèce:

Leptogomphus divaricatus appendices anaux, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Leptogomphus divaricatus appendices anaux, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Au même endroit et le même jour nous avons rencontré au moins 3 femelles de l’espèce. On peut les identifier grâce aux cornes divergentes qu’elles portent sur le vertex. Ce détail est malheureusement très peu visible sur mes photos car il nécessite une vue frontale. Il est sans doute à l’origine du nom de l’espèce.

L’IUCN nous apprend qu’on trouve cette espèce en Chine dans les provinces du Guangdong et du Fujian, et au Vietnam. Ces données sont sans doute lacunaires et il est probable qu’on le trouve au moins au Guangxi, province qui sépare le Vietnam du Guangdong.
Il fréquente les rivières forestières en plaine ou en montagne, comme celle-ci dans le parc de Xuan Son. Il mesure sans doute dans les 60 mm.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.