Vietnam 2018 – Hylaeothemis cf. clementia

Hylaeothemis cf. clementia, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

La première chose qui m’a surpris en rencontrant ce que nous avons alors appelé Hylaeothemis clementia est sa « ressemblance » avec les Micrathyria américaines, surtout pour la couleur des yeux et les motifs abdominaux. La seconde surprise est sa différence avec les autres photos que l’on peut trouver dans différentes publications scientifiques sur le Web, photos par G.T. Reels (Previously unpublished Odonata records from Sarawak, Borneo, Part III. Sri Aman, Sibu and Kapit Divisions) ou par R. Ngiam (Dow, R. A. & R. W. J. Ngiam. 2014. Odonata from logged and unlogged forest in the Ulu Balui and Ulu Baleh, Kapit Division, Sarawak, in June and September 2013. Journal of the International Dragonfly Fund – Report, 73: 1-48) de sujets du Sarawak (Bornéo). Ces photos montrent des sujets avec de très nettes différences, en particulier des bandes antéhumérales claires très évidentes. On trouve dans Asahina « A list of the Odonata from Thailand » les dessins des genitalia de sujets de Thailande et de Borneo et ils ne correspondent ni l’un ni l’autre avec ceux de notre espèce.

Hylaeothemis cf. clementia, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

Je n’ai pas trouvé la description originale de Ris mais Asahina précise qu’elle a été faite à partir de sujets de Borneo. Cette espèce vietnamienne fait donc sans doute partie d’une autre espèce non décrite, autre espèce qui serait aussi présente dans le sud du Vietnam, comme me le dit James Holden pour des sujets de Cat Tien. C’est de toute façon un genre dont les espèces sont peu communes et dont on ne connaît pas grand chose si ce n’est que l’aile postérieure mesurerait environ 25 mm ce qui en fait un très petit Libellulidae. 

Hyaleothemis cf. clementia,  Parc National de Xuan Son, le 8 juin 2018

Pour cette femelle Hylaeothemis « clementia » capturée le même jour et sur le même lieu que le premier mâle la situation est encore plus simple car en dehors du mâle immature (les mâles immatures ressemblent très souvent aux femelles en particulier pour les Libellulidae) que l’on trouve sur le blog de Tom Kompier je n’ai rien trouvé de ressemblant.


Hylaeothemis cf. clementia femelle, Vietnam,  Cao Bang le 6 juin 2018.

Si on se base sur les données de l’IUCN, Hylaeothemis clementia se rencontre à Bornéo, en Malaisie péninsulaire, en Thaïlande, Laos, Vietnam, Yunnan et Hainan en Chine.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Orthetrum internum femelle

Cette Orthetrum internum femelle est une surprise car si j’avais vu en prenant la photo que c’était une femelle Orthetrum en raison des expansions ventrales du S8, j’ignorais que ce soit une espèce nouvelle pour moi, et une espèce que nous n’avions pas enregistrée dans la check-list quotidienne sur place. Cest bien sûr notre seul contact avec cette espèce, à Pia Oac, à 25 km de la frontière chinoise, le 5 juin 2018, à une altitude de 1345 m.

Orthetrum internum femelle, Vietnam, Pia Oac, le 5 juin 2018.

Il a d’abord été considéré comme une sous espèce de Orthetrum japonicum , mais est devenu une espèce à part entière, sans que je parvienne à trouver des références…
Sa distribution s’étend de l’Inde à certaines iles du Japon. L’abdomen de cette femelle mesure 26 à 29 mm et sa taille totale doit approcher les 45 mm.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Sympetrum meridionale – identification 3/3

Sympetrum meridionale mâle immature, Le Verdon sur Mer (France – 33), 25 juillet 2013.

Encore un « nouveau » critère d’identification des Sympetrum meridionale. Après la « Golden vein », j’apprends tout récemment par un ami anglais ce détail d’identification qui ne semblait pas connu, ou partagé, en France. Il avait déjà été publié dans Britain’s Dragonflies (Dave Smalshire and Andy Swash), et dans Dragonflies & Damselflies of Europe by Gallianai, Scherini& Piglia, mais je ne l’ai jamais vu ou lu dans aucun ouvrage français.
Il s’agit donc simplement d’un petit point noir situé juste au dessus du stigmate métathoracique (« prise d’air » pour assurer l’oxygénation d’une partie du thorax). Il est unique à cette espèce, bien visible chez les jeunes sujets et les femelles, il disparaît plus ou moins chez les vieux mâles et sur de nombreuses photos il est caché par les ailes.
C’est certainement un élément intéressant à vérifier quand on connaît la difficulté à identifier certains spécimens sur photos.

Sympetrum meridionale mâle, Chanteloup les bois (France – 49),  15 août  2016.



Retour vers « Sympetrum meridionale identification 2/3  »

Vietnam 2018 – Cratilla lineata (Brauer, 1878)


Une seule et très brève rencontre en sous-bois avec Cratilla lineata (Libellulidae) durant ces 13 jours. Cette fois-ci nous sommes le long d’une rivière de forêt dans le parc de Xuan Son, le 8 juin 2018, alors qu’il est donné pour préférer les mares de forêt (une n’était pas très loin).

Cratilla lineata mâle, Vietnam, Xuan Son
                                                        Cratilla lineata mâle, Vietnam, Xuan Son

C’est un genre bi spécifique et j’avais déjà rencontré son cousin C. metallica en Malaisie; tous les 2 décrits par Brauer, 1878, ils sont faciles à séparer mais ont en commun cette ligne claire bien visible en haut du thorax, qui se poursuit entre les ailes. Il mesure 46 à 48 mm.


L’IUCN (International Union for Conservation of Nature) nous apprend que son aire de distribution s’étend de la côte ouest de l’Inde à travers l’Indochine et le sud de la Chine, jusqu’à Taiwan, les Philippines et l’Indonésie.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des odonates du Vietnam cliquer ici.