Vietnam 2018 – Philosina buchi (Ris, 1917)

Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 06/06/2018
Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 06/06/2018

Le 4 juin 2018 lorsque nous avons rencontré Philosina buchi pour la première fois, nous n’avons pas pu l’approcher; les sujets se tenaient alors sur une partie de la rivière trop profonde pour que nous puissions y accéder et ce n’est que le 6 lors de notre retour à Cao Bang que ce sujet spectaculairement coloré et pruineux a été capturé.
Son abdomen mesure 45 mm selon Ris, ce qui doit correspondre à une longueur totale de 60 mm.
Le genre Philosina et le genre Rhinagrion ont été écarté de la famille des Megapodagrionidae en 2013 (Redefining the damselfly families: A
comprehensive molecular phylogeny of Zygoptera (Odonata))suite à une analyse moléculaire mitochondriale et nucléaire. Ils font maintenant partie des Philosinidae.


Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018
Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018

Et comme le montre la photo suivante il ne semble pas particulièrement territorial!

Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018
Philosina buchi mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018

Il se rencontre dans le sud de la Chine (Fujuian, Guangdong, Guangxi, Sichuan) et au Vietnam (depuis mai 2014, découvert par Tom Kompier).




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Rhinagrion hainanense (Wilson & Reels, 2001)

Rhinagrion hainanense (Philosinidae puisqu’il a quitté la famille des Megapodagrionidae en 2013) est réputé pour aimer se poser assez bas, à l’ombre, près ou au dessus des rivières forestières très ombragées avec une dense couverture. Celui-ci était simplement posé sur un fil électrique au moins à 3 m de hauteur près d’une petite rivière du parc de Xuan Son.

Rhinagrion hainanense, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Rhinagrion hainanense, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Il mesure environ 44 mm, 34 pour l’abdomen.
Les Rhinagrion sont des espèces assez peu communes et leur rencontre est toujours un bon moment. Leur reproduction est peu connue mais on peut supposer que la face inférieure des derniers segments abdominaux joue un rôle dans le comportement territorial du mâle et que ce catadioptre (à la façon de notre Calopteryx haemorrhoidalis européen) doit être mis en évidence pour repousser des intrus ou attirer les femelles…

On le rencontre dans 2 provinces chinoises, bien sûr au Hainan dont il porte le nom, mais aussi au Guizhou, au Laos et … au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.