Vietnam 2018 – Protosticta spinosa (Phan & Kompier, 2016)

Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018
Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018

Protosticta spinosa (Plastyctidae) est un des 9 Protosticta du Vietnam depuis sa description dans « A study of the genus Protosticta Selys, 1855, with descriptions of four new species from Vietnam (Odonata: Platystictidae) », par Phan & Kompier en 2016. Les auteurs y expliquent que le nom d’espèce souligne la forte épine portée par le mâle sur les cerques. Malheureusement nous n’avons pas rencontré de mâle.

Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018
Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018

Elle se distingue des autres Protosticta par cette tache claire sous le 8° segment abdominal, alors que les 3 derniers segments sont noirs.
La femelle mesure environ 44 mm et l’espèce n’est actuellement connue qu’au Nord Vietnam.

Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018
Protosticta spinosa femelle, Vietnam, Khau Pha, 10/06/2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Protosticta curiosa (Fraser, 1934)

Protosticta curiosa mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018
Protosticta curiosa mâle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018

Protosticta curiosa (Plastyctidae) est parfois considéré comme rare et difficile à trouver. Le mieux étant comme nous de « tomber dessus ». Fraser l’a décrit en 1934 dans « New and rare odonata from the Burma-Siamese frontier ». Depuis il est considéré comme assez répandu dans l’ouest de la Thaïlande.
Il est tout à fait spectaculaire par la longueur démesurée de son abdomen, plus de 2 fois plus long que ses ailes; l’abdomen mesure 40 mm, l’aile postérieure 18, ce qui donne une longueur totale de 46 mm.
Nous ne l’avons rencontré qu’à 2 reprises, ci-dessus à Cao Bang, le long de la rivière.

Protosticta curiosa mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Protosticta curiosa mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

La distribution de l’espèce a été modifiée par la publication de Tom Kompier en juin 2018,  » Protosticta curiosa Fraser, 1934 and its synonyms in Vietnam and China (Odonata: Platystictidae) « , où il montre que P. zenghi et P. albifrons sont des synonymes de Protosticta curiosa.
On le rencontre en Thaïlande, au Myanmar, au Vietnam et en Chine ou on décrivait P. zenghi au Yunnan.
Non loin du premier mâle de Cao Bang, nous avons pu observer cette femelle à l’abdomen plus épais que celui du mâle ; je ne sais pas si c’est un effet d’optique mais le ratio abdomen / ailes ne semble pas aussi spectaculaire que pour le mâle.

Protosticta curiosa femelle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018
Protosticta curiosa femelle, Vietnam, Cao Bang, 04/06/2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Protosticta satoi (Asahina, 1997)

Prorosticta satoi mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Protosticta satoi mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Lorsqu’en 2016 Quoc Toan Phan & Tom Kompier ont publié A study of the genus Protosticta Selys, 1855, with descriptions of four new species from Vietnam (Odonata: Platystictidae) on comptait 41 espèces de Protosticta. Ce papier en ajoute 4 nouvelles et porte à 9 le nombre d’espèces connues au Vietnam. Le genre est difficile (très difficile pour un amateur…) et cette complexité pourrait conduire à d’autres changements de nomenclature.
L’espèce a d’abord été décrite par Asahina à partir d’une femelle du parc nationale de Tam Dao comme une sous-espèce de Protosticta  khaosoidaoensis sous le nom de Protosticta  khaosoidaoensis satoi en raison de différences avec l’espèce nominale décrite en Thaïlande par Asahina. Mais en 2008 Van Tool examinant à nouveau ce matériel et le trouvant différent de P.  khaosoidaoensis l’a élevé au rang d’espèce sous le nom de Protosticta satoi.
Il y a même reconnu 2 formes, une claire et une foncé. Mais en 2016, Tom Kompier dans New species of Protosticta Selys from Vietnam with a key to the males of the P. curiosa group a élevé la forme sombre au rang d’espèce sous le nom de Protosticta nigra en raison de différences morphologiques des appendices anaux.

Protosticta satoi, à gauche le 09/06/2018 à Xuan Son, à droite le 14/06/2018 à Cuc Phong

Ci-dessus on peut apprécier comme ses ailes sont courtes par rapport à son abdomen démesurément long et fin ; si on se base sur une mesure moyenne de l’abdomen de 42 mm (Phan et Kompier donnent des extrêmes de 39 à 45 mm) la longueur totale de l’insecte dépasse à peine 48 mm et le diamètre de l’abdomen atteint à peine 0.5 mm dans ses parties les plus fines.
Je trouve tout de même surprenant la différence d’aspect du pronotum de ces 2 sujets; l’un à gauche est sombre, vert métallisé, celui de droite est presque totalement clair, avec seulement une marge antérieure et postérieure sombre.
Il se plait dans les sous-bois assez denses près des ruisseaux ou rivières cachées sous les arbres, dans l’ombre et se pose sur la mousse ou pend bout des feuilles.
Ci-dessous on note quelques caractéristiques de l’espèce comme la fine ligne sombre sur la suture métapleurale ou les petites taches claires à la partie postérieure du thorax, près de l’insertion des ailes.


Protosticta satoi mâle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018
Protosticta satoi mâle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018

Je n’ai aperçu qu’une seule femelle, très ressemblante au mâle pour les détails donnés plus haut, et encore celle-ci était pendu non pas ou bout d’une feuille mais à l’abdomen d’un mâle; pas question de saisir les 2  à la fois sur la même photo, le thorax est tellement petit, l’abdomen tellement fin qu’en se reculant on ne voit plus guère les détails  🙂 .

Protosticta satoi femelle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018
Protosticta satoi femelle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018

Mais c’est un gros avantage de voir les femelles en tandem car, isolées, elles sont souvent très difficiles, voire impossibles à identifier au niveau de l’espèce.
Sur le site de Cuc Phong, toujours le 14 juin 2018, bien à l’ombre et  au milieu d’un faible ruisseau nous avons pu assister à un accouplement très étonnant, où la femelle s’est retrouvée complètement à l’envers, mais toujours cramponnée à l’abdomen du mâle…

Enfin une dernière photo d’un mâle dans le même lieu, un coup de chance… On peut apercevoir la complexité de ses appendices anaux.

Protosticta satoi mâle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018
Protosticta satoi mâle, Vietnam, Cuc Phong, 14/06/2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Sinosticta debra (Wilson & Xu, 2007)

Sinosticta debra femelle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Sinosticta debra femelle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Je n’ai qu’une seule photo de cette femelle Platystictidae, je n’ai pas eu d’autre chance pour faire mieux  ☹ .

L’espèce a été décrite par Wilson & Xu, 2007 dans  International Journal of Odonatology 10(1) 2007: 87-128, pls I-VIII, et ils ont ainsi ajouté une quatrième espèce à ce genre. Les auteurs y expliquent que  le nom d’espèce a été donné en l’honneur de la regrettée Debra Lynn Wilson, sœur de Keith Wilson, un des auteurs. 
Détail plus curieux, il explique que la terminaison ae qui qualifie le genre féminin n’a volontairement pas été adopté car le mot latin debrae se prononce en anglais presque de la même façon que debris, qui signifie en anglais la même chose qu’en français.

Le mâle mesure presque 60 mm, et l’IUCN n’est pas vraiment à jour concernant sa distribution puisqu’elle y reste limitée à la province chinoise du Guangdong, province où elle a été décrite. Ceci restait vrai jusqu’en avril 2014 ou Tom Kompier l’a découverte à Xuan Son.
Entre le Guangdong et cette localisation (pourtant proche de Hanoï, 100 km, et il est donc étonnant que l’espèce soit restée si longtemps ignorée) la distance est importante et il serait peu étonnant qu’on rencontre un jour l’espèce au Guangxi, si ce n’est pas déjà fait.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Drepanosticta hongkongensis (Wilson, 1997)

Drepanosticta hongkongensis (Platystictidae) est présent au Vietnam, en Chine dans la province de Guangdong et donc bien sûr à Hong Kong. Au Vietnam il est reporté des sujets sans ou avec une tache claire sur le lobe antérieure du pronotum, qu’on voit très bien ici, ce qui est tout de même assez surprenant.

Drepanosticta hongkongensis, Vietnam, Ba Vi, 7 juin 2018

Dans la publication de Rory A. Dow, Tom Kompier & Quoc Toan Phan, Zootaxa 4374 (2): 273–282, 18 Jan. 2018, on peut lire que les sujets capturés à Ba Vi, ce qui est le cas ici, ont un abdomen d’environ 42 mm, ce qui correspond à une longueur totale de 50 mm.
 
Il ressemble à D. emtrai mais ne présente pas les taches bleues de son cousin et il est aussi plus grand.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.