Vietnam 2018 – Coeliccia sp. nov. ‘c’

Coeliccia sp. nov 'c', Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia sp. nov ‘c’, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

C’est la 2° espèce non encore décrite que nous avons rencontré, très brièvement dans le parc de Xuan Son. A première vue elle ressemble énormément à Coeliccia uenoi; elle s’en sépare par l’absence de marche ou de décrochement sur le bord interne de la bande thoracique bleue dorsale (voir ci-dessous), et Tom Kompier précise qu’elle est plus petite et que son pénis (ligula) est différent.
Sur le seul exemplaire que j’ai photographié il semble aussi que la bande colorée inférieure de la face latérale du thorax est nettement plus courte que celle de C. uenoi.

On ne le connaît que de ce parc de Xuan Son, une aire très riche pour les odonates, à une centaine de kilomètres à l’Ouest de Hanoï et à une altitude de 480 m.
Nous aurons sans doute plus de détails sur cette espèce découverte par Tom Kompier en août 2017 dans une prochaine publication.

Coeliccia uenoi & Coeliccia sp. nov. 'c', Vietnam, 9 & 13/06/2018
Coeliccia uenoi & Coeliccia sp. nov. ‘c’, Vietnam, 9 & 13/06/2018

Vietnam 2018 – Copera vittata (Selys, 1863)

Copera vittata mâle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019
Copera vittata mâle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019

Copera vittata est largement répandu en Asie depuis le Kerala indien jusqu’à l’Indonésie et les Philippines au sud et le Vietnam au nord en passant par le Laos (où on trouvera d’autres renseignements sur l’espèce) et la Malaisie, deux pays où je l’avais déjà rencontré. Et je n’ai pas pris le temps de m’y intéresser pendant ce voyage étant pris par trop de nouvelles espèces.

Dans son Synopsis des Agrionines Selys l’avait nommé Psilocnemis vittata (tout comme son cousin marginipes) et le statut de nombreux Platycnemididae de par le monde reste discuté.

Copera vittata mâle immature, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019
Copera vittata mâle immature, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019

C’était la première fois que je voyais un mâle immature; comme toujours il ressemble aux femelles, et comme elles il montre un pattern thoracique très particulier associant des bandes claires irrégulières et une espèce de pointillé aux limites de ces zones claires. La tenue des femelles est encore plus tachetée, façon léopard.

Copera vittata femelle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019
Copera vittata femelle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2019



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Coeliccia chromothorax (Selys, 1891)

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

Encore un Coeliccia très élégant avec un fort contraste entre le noir de son abdomen et de sa tête et le jaune très vif de son thorax et de son dernier segment abdominal.
Je l’avais déjà rencontré au Laos en sous bois inondé. Ici il se trouvait sur un talus presque au bord de la route, non loin d’un rivière assez large ravagée par des travaux.

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

Il porte tellement de jaune sur le thorax qu’il faut de la bonne volonté pour le confondre avec un autre, le plus proche étant peut-être Coeliccia scutellum :-).

Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia chromothorax mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

L’IUCN nous dit qu’on le rencontre en Chine (sans plus de précisions mais j’imagine qu’il n’est présent que dans l’extrême sud), au Myanmar, au Laos et donc au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Copera marginipes (Rambur, 1842)

Copera marginipes mâle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018
Copera marginipes mâle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018

Nouvelle rencontre en 2018 avec cette espèce, après le Laos, la Malaisie, le Rajasthan (Inde). Mais c’est la première fois que j’assiste à un accouplement, de bien loin, hélas. Mais on reconnaît parfaitement les larges tibias des Platycnemididae (Rambur l’a décrit sous le nom de Platycnemis marginipes, à partir d’un sujet de Java).

Copera marginipes accouplement, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018
Copera marginipes accouplement, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018

Son aire de distribution est immense, depuis l’ouest de l’Inde et à travers les provinces du sud de la Chine jusqu’à Hong Kong et Taïwan, et au sud jusqu’en Indonésie.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Pseudocopera ciliata (Selys, 1863)

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Pseudocopera ciliata est certainement un des plus beaux et élégants zygoptère.
Je l’avais rencontré en Malaisie, surtout la femelle, et à ce moment en 2013 il faisait partie du genre Copera. Ce genre Copera a été créé en 1890 par Kirby pour accueillir les Psilocnemis de Selys, car Selys avait décrit l’espèce en 1863 sous le nom de genre Psilocnemis, nom qui était déjà pré-occupé par un scarabée décrit par Burmeister en 1842. Mais il existait trop de différences entre les membre du genre Copera…

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Et Dijkstra et al. l’ont placé en 2014 dans le genre Pseudocopera qui avait été créé par Fraser pour une espèce, Pseudocopera arachnoides qui a finalement été synonymisée avec Pseudocopera ciliata. Pourtant un peu auparavant dans « Distinct genetic clades of Malaysian Copera damselflies and the phylogeny of platycnemine subfamilies », Phaik-Eem Lim, Ji Tan, Praphathip Eamsobhana & Hoi Sen Yong en 2013 concluaient que Copera ciliata et annulata devraient plutôt rejoindre le genre Platycnemis.

Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018
Pseudocopera ciliata mâle, Vietnam, Pia Oac, 05/06/2018

Dans sa description originale (Synopsis des Agrionines, 4° légion) de Selys insiste sur la longueur des pattes de cette espèce ainsi que sur la position très basale du nodus qu’il relève au tiers de la base au ptérostigma. Il ne parle pas des genoux marqués de noir, le mâle était alors inconnu.
Nous ne l’avons rencontré que sur des mares ou petits étangs mais il semble qu’il accepte aussi des eau courantes lentes. Il mesure environ 41 mm.
Ci-dessous une femelle dans une teinte vraiment surprenante par rapport au mâle.

Pseudocopera ciliata femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Pseudocopera ciliata femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

On le rencontre de l’est de l’Inde à Taïwan et Hong Kong à travers le sud de la Chine, et au sud jusqu’à la Malaisie et l’Indonésie.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.