Ethiopie – Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1807)

Trithemis annulata mâle, Ethiopie, lac Chamo, 23/10/2018
Trithemis annulata mâle, Ethiopie, lac Chamo, 23/10/2018

On peut rencontrer Trithemis annulata dans toute l’Afrique, jusqu’à l’Afrique du Sud et même en France! J’avais rencontré son cousin Trithemis annulata haematina  à la Réunion.
Parmi la dizaine de Trithemis présent en Ethiopie il est facile à identifier par sa couleur et la présence des 2 taches noires sur les derniers segments, un peu à la façon de nos Sympetrum européens.

Trithemis annulata mâle, Ethiopie, lac Chamo, 23/10/2018
Trithemis annulata mâle, Ethiopie, lac Chamo, 23/10/2018

Il aime bien observer son territoire depuis le sommet d’un rameau où quand le soleil est trop chaud il prend la position dite de l’obélisque, pointant l’extrémité de son abdomen vers le ciel. Il mesure environ 35 mm.

Trithemis annulata mâle, Ethiopie, Turmi, 28/10/2018
Trithemis annulata mâle, Ethiopie, Turmi, 28/10/2018

Même si c’est une espèce très commune je l’ai peu rencontrée en raison de la sécheresse, et les rivières que j’ai croisées étaient à sec, sauf les plus grandes, notamment une de celles qui alimentent le lac Abaya. J’ai essentiellement rencontré les odonates au bord des lacs…

Trithemis annulata femelle, Ethiopie, rivière près du lac Abaya, 30/10/2018
Trithemis annulata femelle, Ethiopie, rivière près du lac Abaya, 30/10/2018

Trithemis annulata femelle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018
Trithemis annulata femelle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018

On note que les femelles ont des taches alaires réduites et ne portent pas de taches métalliques violacées sur le front. Elles sont elles aussi des taches noires sur les segments 8 et 9.
La première photo sur la Weito River le 25/10/2018, les 2 autres à Turmi, le 28/10/2018.

Cet article fait partie des odonates observés en Ethiopie, pour revenir à la page des Odonates d’Ethiopie cliquer ici.

3 réflexions sur « Ethiopie – Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1807) »

  1. Bonjour. Je suis étudiante en stylisme modélisme en 2e année BTS. Thrithemis annulata est l’insecte sur lequel je dois rédiger une mémoire de fin d’étude. Car c’est elle ma source d’inspiration.

    Mais je suis confuse . Tantôt je vois des images en brun jaunâtre où on écrit mâle immature, tantôt femelle. aidez moi a comprendre svp c’est très important

    1. Bonsoir,
      Quand on débute il est souvent difficile de différencier les mâles immatures des femelles : les mâles immatures sont souvent de la même couleur que les femelles immatures et matures. Ce n’est qu’après leur maturation (maturation de la couleur et maturation sexuelle) que les mâles deviennent vraiment colorés différemment des femelles; les Trithemis annulata deviennent « cramoisis » en quelques jours.
      Avec un peu d’habitude on différencie mâles et femelles immatures d’après les appendices anaux, c’est-à-dire ce qu’il y a à l’extrémité de leur abdomen, « au bout de la queue ».
      Ou encore sous le 2° segment abdominal du mâle on note la saillie des organes génitaux secondaires, juste à la fin du thorax, alors que cet espace est « lisse » pour la femelle.
      Dites-moi si vous avez besoin d’autres précisions, dans ce cas, ce sera plus facile par mail de vous donner les liens pour comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *