Ethiopie – Brachythemis leucosticta (Burmeister, 1839)

Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018
Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018

Brachythemis leucosticta est tellement proche de son cousin B. impartita qu’ils sont resté confondus pendant 170 ans! Et malheureusement les photos que j’ai pu faire d’un odonate sombre sur fond clair ne facilite pas la mise en évidence des critères qui les séparent.
B. leucosticta montre un abdomen plus massif et est globalement plus sombre, plus noir que marron.
Sur photo la discrimination se fait plus « aisément » sur la coloration des marges des ptérostigmas et des veines sous ces ptérostigmas; si les parties proximales des marges des ptérostigmas sont sombres (soit la veine costale et la veine sous-costale), et que les veines sous celui-ci sont également sombres c’est bien Brachythemis leucosticta.
Ci-dessous à gauche B. impartita, à droite Brachythemis leucosticta.

Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018
Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Awasa, 31/10/2018

Son aire de répartition reste encore imprécise, et le restera sans doute encore longtemps étant donné la difficulté à le différencier de son cousin.
Cependant les données certaines le limite au grand sud de l’Afrique, de l’est de l’Afrique du sud (ou je l’avais déjà rencontré) et Madagascar à l’Ethiopie à l’est et au Sénégal à l’Ouest.
Son nom vernaculaire, Southern Banded Groundling, reprend sa répartition sudiste et sa prédilection pour se poser au sol, tandis que B. impartita se voit attribuer un préfixe nordique, Northern Banded Groundling.
Il mesure en moyenne 30 mm et se trouve au bord des grands lacs, des étangs et même des rivières larges.

Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Langano, 31/10/2018
Brachythemis leucosticta mâle, Ethiopie, lac Langano, 31/10/2018

On lui décrit un comportement intéressant (partagé par B. impartita); il se déplace souvent avec les gros mammifères (vaches, buffles, humains) restant à leur proximité et même en avant de leur progression afin de bénéficier de l’envol des petits insectes qui leur servent alors de proies. On connaît d’autres espèces agissant de la même façon, au moins Erythemis vesiculosa en Amérique centrale et du Sud.




Cet article fait partie des odonates observés en Ethiopie, pour revenir à la page des Odonates d’Ethiopie cliquer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *