Vietnam 2018 – Devadatta ducatrix (Lieftinck, 1969)

Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Devadatta ducatrix est très proche de son cousin que nous avons également rencontré, Devadatta kompieri. Il s’en distingue, pour ce qui est facilement visible, par l’importance de la marque alaire; pour Devadatta ducatrix elle est plus large et pour l’aile postérieure elle atteint nettement le ptérostigma qui semble en continuité avec cette tache.

Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

D’ailleurs dans Description of two new species of the genus Devadatta from northern Vietnam and central Laos (Odonata: Devadattidae), QUOC TOAN PHAN, AKIHIKO SASAMOTO & FUMIO HAYASHI, Zootaxa 3941 (3): 414–420, on trouve un montage comparant ces espèces.

Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Khau Pha, 11/06/2018
Devad atta ducatrix mâle, Vietnam, Khau Pha, 11/06/2018

Il mesure environ 55 mm.
La femelle montre également ces apex colorés mais elle présente des ptérostigmas clairs, ainsi que quelques lignes claires sur le thorax.
On le trouve en Chine, juste au nord du Vietnam dans la province du Guangxi, au Laos et dans le nord du Vietnam, dans des ruisseaux d’eau claire à faible courant, dans un environnement forestier dense ou la voûte des arbres couvre complètement le milieu.

Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Cao Bang, 06/06/2018
Devadatta ducatrix mâle, Vietnam, Cao Bang, 06/06/2018

Je n’ai pas trouvé d’explication éclairant l’origine du nom d’espèce, si ce n’est que ducatrix, en latin, signifie conductrice, celle qui guide. Pour ajouter à l’énigme Devadatta (du Pali signifiant “Dieu donné”) est un cousin de Bouddha mais aussi son rival et ennemi acharné…




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Devadatta kompieri

La famille des Devadattidae a été créé en 2014 lorsqu’une analyse ADN a montré que ces odonates n’appartenaient pas à la famille des Amphipterygidae dans laquelle ils étaient précédemment classés. Dijkstra et al (2014) ont alors créé cette famille pour ce seul genre qui compte actuellement 8 espèces. Nous en avons rencontré 2 au Vietnam pendant ces 13 jours.

  Tous ces sujets ont été photographiés le 10 juin 2018 près de Khau Pha.

L’espèce a été décrite en 2015 par Phan, Sasamoto & Hayashi et son nom d’espèce se réfère bien sûr à Tom Kompier, notre expert durant ce séjour, qui a fourni au premier auteur des sites d’observation au nord Vietnam ainsi que des spécimens.
Ce sont des habitants des forêts ou ils se plaisent près des sources claires avec suffisamment d’ombre. Devadatta kompieri mesure environ 46 mm et est très proche de l’autre espèce que nous avons rencontrée, Devadatta ducatrix. Ils séparent par des détails de nervation, de morphologie et des discrètes différences sur les appendices anaux. Ainsi Devadatta kompieri montre des ailes plus courtes, avec un apex moins arrondi et une marque apicale sombre plus étroite que D. ducatrix.
Je n’ai malheureusement pas observé ces détails moi-même mais on peut les trouver dans la description originale des 3 auteurs sus-mentionnés, dans « Description of two new species of the genus Devadatta from northern Vietnam and central Laos (Odonata: Devadattidae) », Zootaxa 3941 (3): 414–420.
L’espèce n’est connue actuellement qu’au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des odonates du Vietnam cliquer ici.