Vietnam 2018 – Coeliccia scutellum (Laidlaw, 1932)

Coeliccia scutellum mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Coeliccia scutellum mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Le nom d’espèce de Coeliccia scutellum (Platycnemididae) est directement lié à son apparence; il porte sur la face dorsale de son thorax une tache jaune vif, en forme de bouclier ou d’écusson, traduction latine du mot scutellum en latin.
Dans Taxonomy and nomenclature of some mainland SE-Asian Coeliccia species
(Odonata, Platycnemididae) using micro-CT analysis, Zootaxa 4059 (2): 257–276, PHILIP O. M. STEINHOFF & GABRIELE UHL
, on apprend que les sujets vietnamiens analysés mesuraient entre 55 et 61 mm (abdomen 47 à 52 mm).
L’espèce a été décrite par Laidlaw en 1932 et à cette époque il comptait 27 espèces: en 2013 il y en avait déjà plus de 60 décrites!

Coeliccia scutellum mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Coeliccia scutellum mâle, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Nous avons observé ces sujets en descendant une piste dans le parc de Ba Vi, le chemin étant bordé par une falaise assez escarpée, ruisselante par endroits et laissant passage de temps en temps à des ruisseaux forestiers. Il se tenait en compagnie de Calicnemia miles, Coeliccia pyriformis, Indocnemis orang, tous aussi Plactynemididae que lui.

Un peu plus loin j’ai pu faire quelques photos, au flash, de ce tandem, ce qui permet de constater que la femelle ne semble pas porter ce bouclier jaune sur le thorax; la marque jaune semble plus fine et plus longue.

Coeliccia scutellum tandem, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Coeliccia scutellum tandem, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Pour l’U.I.C.N ( International Union for Conservation of Nature and Natural Resources ) il ne serait présent qu’au Vietnam, Laos et dans la province de Chine du Hainan.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Coeliccia pulchella sp. nov. (Kompier, Dow & Steinhoff, 2020)

Coeliccia sp. nov. 'p' mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Coeliccia pulchella sp. nov. mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018Coeliccia pulchella sp. nov. mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

C’est une photo un  peu étonnante de ce Platycnemididae mais je n’en ai pas d’autres. Je m’apprêtais à le photographier posé quand il a décollé et cette photo est finalement un coup de chance, car la scène se déroule très à l’ombre, après un long chemin dans le parc de Cuc Phuong vers des ruisseaux descendant de collines boisées, complètement sous le couvert des arbres.

Il a officiellement été décrit en avril 2020 dans Five new species of Coeliccia Kirby, 1890 from Vietnam (Odonata: Platycnemididae), and information on several other species of the genus April 2020 Zootaxa 4766(4):501-538, Kompier, Dow & Steinhoff.

[Son nom d’espèce peut aussi étonner ; c’est une nouvelle espèce « species novum » ou « sp. nov. » qui n’a pas encore été publiée et dont le nom ne doit donc pas être diffusé ; d’ailleurs je ne le connais pas mais je suppose qu’il doit commencer par un « p »  🙂  ]
Parmi les Coeliccia « jaunes » que nous avons rencontrés c’est le seul à n’avoir que 2 petites taches jaunes sur la face supérieure du thorax.
La femelle, que nous avions rencontrée quelques jours plutôt à Huu Lien, dans le même type d’environnement porte 4 taches jaunes.

Coeliccia sp. nov. 'p' femelle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018
Coeliccia puchella sp. nov. femelle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018Coeliccia puchella sp. nov. femelle, Vietnam, Huu Lien, 03/06/2018

Finalement, toujours très à l’ombre, le mâle et la femelle à l’oeuvre permettent de comparer leur livrée (Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018):

Il est bien sûr endémique du Nord-Vietnam.
Je suis incapable de préciser sa taille, dans mon souvenir tous ces Coeliccia se mélangent un peu, et nous aurons d’autres détails quand leur description officielle sera publiée.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Coeliccia uenoi (Asahina, 1997)

Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018
Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Xuan Son, 09/06/2018

Coeliccia uenoi (Plactynemididae) doit son nom d’espèce à S. Ueno, membre du Musée National des Sciences de Tokyo qui a fournit de nombreuses spécimens d’odonates au Dr Asahina. De très nombreuses autres espèces appartenant à différents ordres lui sont aussi dédies.
C’est un très long zygoptère qui montre un abdomen de 53 mm et une taille totale d’environ 63 mm. Comme tous (jusqu’à preuve du contraire car le genre ne cesse de s’étendre et peut-être trouvera-t-on un jour une exception) les Coeliccia il se pose ailes semi fermées seulement.
On l’identifie à ses motifs thoraciques indentés assez spécifiques, au moins dans le nord du Vietnam, car au Centre, il les partage avec une espèce récemment décrite, Coeliccia phamiha (Phan & Tran, 2018). Mais cette dernière est sombre là où les 2 derniers segments de Coeliccia uenoi montrent un jaune lumineux..

Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018
Coeliccia uenoi mâle, Vietnam, Cuc Phuong, 14/06/2018

Si le sujet de gauche ci-dessous est bien conforme avec les indentations dans les 2 bandes bleues thoraciques supérieures celui de droite est moins commun et m’a fait douter; pas d’indentation dans ces bandes bleues et plus de jaune que d’ordinaire sur les derniers segments abdominaux; S9 et S10 sont complètement jaunes sans marque sombre sous S9, et S8 montre également un anneau apical jaune qui n’est pas normalement présent, et en tout cas pas dans la description originale d’Asahina dans Records of the Northern Vietnamese Odonata Taken by the Expedition Members from the National Science Museum, Tokyo, 1 Coenagrionidae, Protoneuridae and Platycnemididae.  Mais c’est bien un Coeliccia uenoi également.

Coeliccia uenoi mâles au Vietnam, à gauche à Xuan Son le 09/06/2018, à droite à Cuc Phuong, le 14/06/2018

Il est considéré comme endémique du nord du Vietnam, et n’est connu actuellement, sauf erreur, que des 2 localités où nous l’avons observé, Cuc Phuong d’où est issu l’holotype et Xuan Son.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Calicnemia uenoi (Asahina, 1997)

Calicnemia uenoi mâle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018
Calicnemia uenoi mâle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018

Calicnemia uenoi (Platycnemididae) est très proche de Calicnemia haksik mais s’en différencie (entre autres) par le fait que seul S2 est rouge alors que les segments 1 à 3 le sont pour son cousin.
Il mesure environ 45 mm, se plait à proximité des ruisseaux de montagne et n’est connu que de quelques localités du nord du Vietnam.

Les 2 photos ci-dessus sont du même jour, au même lieu, c’est à dire près de Sapa à environ 1900 m d’altitude.
Plus tôt dans la matinée nous avions rencontré une femelle.

Calicnemia uenoi femelle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018
Calicnemia uenoi femelle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018

L’espace de quelques minutes elle était devenue la star de la forêt!

Biotope Calicnemia uenoi femelle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018
Biotope Calicnemia uenoi femelle, Vietnam, Sapa, 12/06/2018



Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Calicnemia miles (Laidlaw, 1917)

C’est au long du chemin qui descend du sommet de Ba Vi que nous avons rencontré ce Platycnemididae,  Calicnemia miles ; je n’ai que des photos en position verticale pour la bonne raison qu’ils se trouvaient (mâles et couples) accrochés à la falaise dans laquelle est taillée le chemin sur un ruissellement quasi vertical recouvert de mousse et de végétation.

Calicnemia miles mâles, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

J’ai consulté « A list of the Odonata fron Thailand » (Parts I – XXI), Asahina, 1993 qui remarque « Usually this species is found flying over very wet steep cliff close to a waterfall, and paired specimen are not seldom ». Et comme je l’ai précisé les mâles ont été trouvé dans cet environnement, et effectivement je n’ai vu que 2 mâles isolés, et certainement plus de couples, en tandem, en accouplement ou en ponte.

Il ressemble un peu à C. eximia dont l’abdomen est aussi complètement rouge, mais le rouge est complètement différent, beaucoup mois agressif et éclatant, ce qui fait qu’il est bien plus proche de notre Pyrrhosoma nymphula européen.

Calicnemia miles accouplement, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018
Calicnemia miles accouplement, Vietnam, Ba Vi, 07/06/2018

Calicnemia miles ponte, Vietna, Ba Vi, 07/06/2018

On observe que la ponte se fait sur un support de ruissellement quasi vertical, ce qui interroge sur les capacités des œufs à adhérer au support, et aux larves à la fois à se déplacer et à trouver la nourriture qui leur permettra de se développer …

Il mesure dans les 40 mm et on le rencontre au Myanmar, en Chine (Ganzou, Guangxi, Hunan, Sichuan), en Inde (Sikkim), au Laos, en Thaïlande et … au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.