Namibie – Phyllomacromia picta (Hagen, 1871)

Phyllomacromia picta, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post, 13/02/2020
Phyllomacromia picta, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post, 13/02/2020

Voilà sans doute une des plus mauvaises photos de mon site ! Je ne pensais franchement pas la présenter car sur le terrain nous avions pensé qu’il s’agissait de Zygonyx torridus. Et c’est en triant les dernières photos que je me suis rendu compte de notre erreur.
Nous avons observé ce sujet un petit moment faisant des allers-retours au-dessus d’une petite zone de rapides sur le Zambèze.
Les yeux sont verts et le thorax présente trop de jaune pour un Zygonyx.
L’identification en Phyllomacromia picta n’est pas difficile dans la mesure ou le seul autre qui lui ressemble est P. overlaeti qui présente une très large expansion foliacée sur le S8, et la photo permet de constater qu’elle n’est pas présente ici.
Il mesure 55 à 58 mm, plus petit aussi que P. overlaeti, et nous l’avons observé dans son comportement typique de va-et-vient au-dessus d’une rivière.

L’étymologie du nom de genre et d’espèce est donné par Suhling et Martens dans Dragonflies and Damselflies of Namibia :
macromia vient du grec makros pour grand, long, omos pour épaule et de ios pour équipé de en référence au robuste thorax du genre
phyllo, du grec phyllon, pour feuille, souligne la présence sur le 8° segment d’appendices foliacés
picta, son nom d’espèce, vient du latin pictus pour peint, coloré sans doute en rapport avec ses marques abdominales noires et jaunes.

C’est essentiellement une espèce de l’Est et du Sud de l’Afrique, de l’Éthiopie à l’Afrique du Sud et qui s’aventure jusqu’à l’Ouest de l’Afrique en suivant les grands fleuves à partir de la bande de Caprivi.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *