Orthetrum coerulescens femelle immature

Orthetrum coerulescens femelle immature, Castelnau-Chalosse (France-40), 04/07/2020
Orthetrum coerulescens femelle immature, Castelnau-Chalosse (France-40), 04/07/2020

L’Orthetrum coerulescens ou Orthetrum bleuissant n’est pas commun en Maine-et-Loire et je n’avais jamais rencontré de jeunes, voire très jeunes femelles.
3 critères bien visibles permettent d’identifier l’espèce : les longs ptérostigmas clairs nous indiquent que le choix est restreint à O. brunneum ou coerulescens. Les traits transversaux perpendiculaires à la ligne noire médiane sur l’abdomen (plutôt que des paires de points pour O. brunneum) et surtout l’absence de cellules dédoublées au-dessus de la nervure Radiale supplémentaire affirment l’identification.

On rencontre parfois des sujets aux ailes très ambrées dans la zone costale et sous costale pré nodale. Un peu comme pour les femelles Corduliidae cette coloration disparaît le plus souvent chez les adultes mais les veines, noires par ailleurs, restent parfois teintées de brun jaunâtre dans cette zone.

Orthetrum coerulescens femelle immature, Castelnau-Chalosse (France-40), 04/07/2020
Orthetrum coerulescens femelle immature, Castelnau-Chalosse (France-40), 04/07/2020

On note que le 8° segment abdominal est élargi, ce qu’on retrouve pour de nombreux Orthetrum de par le monde et pour certains Orthemis ; chez ces derniers où l’expansion est importante cet élargissement intervient de façon certaines dans la ponte pour améliorer l’éclaboussement lorsque leur abdomen heurte la surface de l’eau.
La face est brune et c’est un détail aussi bien utile pour la séparer des femelles Orthetrum brunneum

Orthetrum coerulescens femelle immature, Sort-en-Chalosse (France-40), 06/07/2020
Orthetrum coerulescens femelle immature, Sort-en-Chalosse (France-40), 06/07/2020

On note ci-dessus les 2 points blancs de part et d’autre de la tête qui représentent les genoux des pattes antérieures repliées derrière la tête.
Ces femelles changeront finalement assez peu de couleur lors de la maturation, sauf pour les yeux qui deviendront bleus.

Orthetrum coerulescens femelle immature, Sort-en-Chalosse (France-40), 06/07/2020
Orthetrum coerulescens femelle immature, Sort-en-Chalosse (France-40), 06/07/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *