Namibie – Orthetrum trinacria (Selys, 1841)

Orthetrum trinacria mâle, Namibie, Kalambesa à l’Est de Katima Mulilo sur le Zambèze, 17/02/2020

Orthetrum trinacria fait partie des Orthetrum faciles à identifier si on considère sa couleur très foncée, son abdomen très mince et sa longueur (Long Skimmer en anglais). À maturité il est en effet très sombre avec un abdomen presque noir qui laisse cependant souvent apercevoir les taches claires de sa jeunesse.

Orthetrum trinacria mâle, Namibie, barrage Von Bach, 22/02/2020
Orthetrum trinacria mâle, Namibie, barrage Von Bach, 22/02/2020

Il ne pourrait être confondu qu’avec O. robustum (50-58 mm), plus massif, avec un thorax brunâtre mais qui est aussi long que lui (51 à 57 mm).
Les ptérostigmas sont clairs, devenant beiges en vieillissant, les yeux sont d’un bleu profond, magnifique et unique parmi les Orthetrum namibiens.

Orthetrum trinacria mâle, Namibie, barrage Von Bach, 22/02/2020
Orthetrum trinacria mâle, Namibie, barrage Von Bach, 22/02/2020

Il est très commun en Namibie et nous l’avons rencontré 11 fois sur les 12 jours de prospection. Il a beau être grand, il trouve des prédateurs à sa taille…

Orthetrum trinacria mâle victime d'une araignée, Namibie, Singalamwe, 12/02/2020
Orthetrum trinacria mâle victime d’une araignée, Namibie, Singalamwe, 12/02/2020


Jeunes ils ressemblent beaucoup à un Orthetrum asiatique, Orthetrum sabina. Mais celui-ci ne se couvre jamais de pruine et conserve ses yeux verts.

Orthetrum trinacria mâle immature, Namibie, Bwabwata National Park, Mahango core area, 20/02/2020
Orthetrum trinacria mâle immature, Namibie, Bwabwata National Park, Mahango core area, 20/02/2020

Ci-dessous 2 autres jeunes mâles à 2 stades de maturation différents, celui de droite tout jeune, celui de gauche dont l’abdomen comment à se recouvrir de pruine et qui a déjà des yeux bleus magnifiques.

Les femelles sont également communément rencontrées, ci-dessous 2 jeunes aux yeux encore verts :

Tandis que celle-ci a acquis les beaux des bleus des mâles. Elles peuvent être recouvertes de pruine mais ne sont en principe pas aussi sombres que les mâles.

Orthetrum trinacria femelle, Namibie, barrage Von Bach, 22/02/2020

Mais ces yeux bleus ne sont pas un signe de tendresse particulière et elle assume son rôle de carnivore et de prédateur en dévorant un mâle Brachythemis lacustris.

Son nom d’espèce, trinacria, signifie quelque chose comme « celui qui a 3 caps », l’ancien nom poétique de la Sicile, contrée d’où provient le sujet type de l’espèce.

Orthetrum trinacria accouplement, Namibie, fuite du barrage Von Bach, 22/02/2020

C’est une espèce largement répartie dans toute l’Afrique, le sud de l’Europe et le Moyen Orient. Il a été observé en Corse en juin 2012 (Martinia 29(1), Juin 2013).

Orthetrum trinacria accouplement, Namibie, Rundu, Okavango river, 10/02/2020