Namibie – Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1807)

Trithemis annulata mâle, Namibie, Popa Falls, 19/02/2020
Trithemis annulata mâle, Namibie, Popa Falls, 19/02/2020

Trithemis annulata est commun en Namibie et nous l’avons contacté tous les jours.
J’avais déjà rencontré l’espèce en Éthiopie et en Afrique du Sud, en Sicile, et même la ssp. haematina à la Réunion (à moins que cette dernière ne soit une espèce valide…). Et bien sûr dans le sud de la France ou elle est devenu très commune sur certains plans d’eau au point de supplanter les Sympetrum locaux.

Trithemis annulata mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/20
Trithemis annulata mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/20

On ne peut la confondre avec un autre Libellulidae en Namibie, elle est là seule à présenter cette coloration cramoisie, ce qui n’est pas le cas dans le reste de l’Afrique, où Trithemis hartwigi et kalula sont très proches.
S’il m’est arrivé souvent d’observer des odonates dont les ailes étaient bien abimées, c’est la première fois que j’en rencontre un dont une aile est complètement absente. Cela ne semblait pas le gêner pour voler ; en tout cas je n’avais rien remarqué quand je l’ai vu se poser. Il adopte une position dite « en obélisque » destinée à assurer sa thermorégulation en diminuant la surface de son corps exposée diretement au soleil.

Trithemis annulata mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, 20/02/2020
Trithemis annulata mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, 20/02/2020

Je n’ai pas cherché à faire le point sur ce qui reste de l’aile et son insertion mais il semble plutôt qu’elle ne se soit pas développée normalement, je ne pense pas que cela résulte d’un accident pou d’une tentative de prédation.

Trithemis annulata mâle, Namibie, Singalamwe, 16/02/2020
Trithemis annulata mâle, Namibie, Singalamwe, 16/02/2020

Il mesure 32 à 38 mm et n’est pas difficile quant à son environnement et se contente de mares ou fossés, mais on le trouve aussi sur les lacs comme sur les ruisseaux ou les rivières.
Avec un peu d’habitude les femelles Trithemis annulata sont assez faciles à séparer des autres femelles de Trithemis notamment par le motif de la face latérale du thorax qui est un peu difficile à décrire mais qui forme tout de même un bande sombre au long de la partie médiane de la face latérale du thorax. Malheureusement ce dessin est souvent caché par les ailes.

Trithemis annulata femelle, Namibie, Rundu, 09/02/2020

Les femelles utilisent la même technique pour se préserver de la chaleur.

Trithemis annulata femelle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 08/02/2020
Trithemis annulata femelle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 08/02/2020

On le rencontre à peu près dans toute l’Afrique et les Mascareignes, jusqu’à la France à l’Ouest et à l’Est jusqu’à Oman et la Turquie.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.