Namibie – Zygonyx natalensis (Martin, 1900)

Zygonyx natalensis mâle, Namibie, Popa Falls sur l'Okavango, 19/02/2020
Zygonyx natalensis mâle, Namibie, Popa Falls sur l’Okavango, 19/02/2020

Durant ce séjour nous n’avons aperçu qu’un seul Zygonyx natalensis (Libellulidae) sur les rapides de l’Okavango à Popa Falls, malheureusement d’un peu trop loin. Il faisait des allers-retours sur un petit tronçon de rivière avant de revenir se poser sur un îlot à plusieurs mètres de la rive.
Il est facile à identifier, même s’il ressemble à un Orthetrum, par son comportement au dessus des rapides. Son front est bleu métallique, il est globalement sombre avec les premiers et derniers segments couverts de pruine, et parfois sur l’abdomen les restes des traits jaunes qu’il portait dans sa jeunesse.
On ne le trouve que sur les parties de rivières agitées, voire très agitées et écumeuses, comme on le devine sur la mauvaise photo ci-dessous.
Les femelles larguent leurs œufs qui deviennent collant au contact de l’eau, et tout comme les larves munies de griffes adaptées, ils sont capables de se fixer sur les pierres et rochers subaquatiques.

Zygonyx natalensis mâle, Namibie, Popa Falls sur l'Okavango, 19/02/2020
Zygonyx natalensis mâle, Namibie, Popa Falls sur l’Okavango, 19/02/2020

Il mesure environ 53 mm.
On le rencontre dans le sud de l’Afrique sur les rivières pérennes de l’Angola, du Botswana, du Mozambique, de Namibie, d’Afrique du sud et du Zimbabwe.
L’étymologie est intéressante tant pour le nom d’espèce que de genre:
– Zygonyx de zygon « paire » et onyx « griffe » ; dans ce genre les griffes des tarses ont une dent d’égale longueur aux griffes elles-mêmes ce qui donne l’impression que chaque patte a une paire de griffes plutôt qu’une griffe bifide. C’est un héritage de la larve qui lui sert bien sûr à se cramponner au substrat pour résister au courant.
– natalensis du Portuguais Natal signifiant Noël; René Martin a décrit l’espèce à partir de spécimens provenant d’Afrique du Sud, de la région du Kwazulu-Natal. Vasco de Gama à appelé Natal cette partie de la côte africaine car il y est arrivé le jour de Noël 1497.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.