Austrosticta fieldi (Tillyard, 1908)

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Robin falls, 04/05/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Robin falls, 04/05/2022

C’est une des fiertés de notre équipe d’avoir été les premiers à photographier cette espèce sur le terrain.
Jusque-là seules étaient disponibles des scans des ailes, ce qui n’est pas commode pour identifier, le guide Dragonflies of Australia, déjà cité, montrait un sujet assez mal conservé.

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022

Il fait partie de Isostictidae, une petite famille comportant une quarantaine d’espèces dans 12 genres, dont la distribution est restreinte à l’Australie, la Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Calédonie.

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Robin falls, 04/05/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Robin falls, 04/05/2022

Tillyard dans « On a collection of dragonflies from central Australia, with descriptions of new species », Proceedings of the Linnean Society of New South Wales. 32 (1907): 761–767 [765] précise que sa taille totale est de 37 mm avec un abdomen de 29 mm.
Bien qu’il soit appelé Northern pondsitter on le trouve plutôt au long des rivières, mais il est bien nordique, sa distribution le limitant au Nord de l’Australie et en particulier au Territoire du Nord, les autres mentions plus au Sud étant très douteuses.

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022

Les appendices anaux sont très particuliers, supérieurs et inférieurs en forme de pince, les supérieurs montrant une dent interne subterminale. Les inférieurs sont nettement plus longs avec un lobe interne près de leur extrémité.

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022

On retrouve la racine latine auster qui signifie sud pour indiquer que ce genre très proche allié des Isosticta (Tillyard, 1916) est un sudiste (Australie…).
Quant à fieldi, il s’agit de remercier Mr J. F. Field (et son serviteur aborigène Billy), deTennant’s Creek (Australie, NT), pour l’intérêt et la gentillesse qu’il a montré à fournir des individus soigneusement conservés (1).

Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022
Austrosticta fieldi mâle, Australie (NT), Nitmiluk, Southern Rockhole, 18/04/2022

-1- The Naming of Australia’s Dragonflies, Ian Endersby & Heinrich Fliedner, Busybird Publishing 2015

1 réflexion sur “Austrosticta fieldi (Tillyard, 1908)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.