Pérou – Telebasis obsoleta (Selys, 1876)

Telebasis obsoleta (Coenagrionidae) est une espèce qui a beaucoup voyagé ; il a été décrit d’abord par Selys (1) sous le nom de Leptagrion obsoletum, puis par Calvert comme Acanthagrion chirihuanum (Calvert, 1909) (2). Machado crée le genre Helveciagrion en 1980 et y intègre l’espèce sous le nom de Helveciagrion chirihuanum. Lencioni en 2006 établi […]

Pérou – Telebasis obsoleta (Selys, 1876) Lire la suite »

Pyrrhosoma nymphula : prédation sur une araignée

Les cas de prédation sur araignée par odonate sont une chose peu commune, voire rare, en tout cas en Europe. Car en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, les Pseudostigmatinae, une sous-famille des Coenagrionidae, de très grands zygoptères appelés aussi Giants damselflies (Megaloprepus, Mecistogaster…), s’en sont fait une spécialité, cueillant les araignées (et leurs

Pyrrhosoma nymphula : prédation sur une araignée Lire la suite »

Pérou – Perithemis cornelia (Ris, 1910)

Une seule et unique rencontre avec Perithemis cornelia sur un seul support, sous le même angle, en tentant de s’approcher dans l’eau trop profonde d’une petite rivière. C’est tout de même un cadeau, car c’est la dernière matinée de prospection, nous reprenons la pirogue pour retourner vers Iquitos dès l’après-midi.C’est sans doute un jeune sujet

Pérou – Perithemis cornelia (Ris, 1910) Lire la suite »

Mnesarete fulgida (Selys, 1879)

Mnesarete fulgida fait partie d’un genre de la famille des Calopterygidae, créé par Cowley en 1934, qui comprend actuellement 23 membres (World Odonata list).C’est encore une fois un genre très difficile, peu contacté, pour lequel la littérature est très rare pour certaines espèces.Mais c’est avec une certaine confiance que je présente la série de photos

Mnesarete fulgida (Selys, 1879) Lire la suite »

Pérou – Neuraeschna harpya (Martin, 1909)

Neuraeschna harpya est un Aeshnidae spectaculaire pour ses yeux magnifiques, ses ailes à la nervation très dense (une caractéristique des Neuraeschna), ses appendices anaux de forme singulière et son abdomen curieusement marqué.Martin (1) précise que le sujet qu’il décrit mesure 73 mm au total. Le genre Neuraeschna (Hagen, 1867) comprend 15 espèces (3) et on

Pérou – Neuraeschna harpya (Martin, 1909) Lire la suite »

Retour en haut