Namibie – Mesocnemis singularis (Karsch, 1891)

Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/2020
Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/2020

Mesocnemis singularis est un Platycnemididae d’environ 42 mm, et c’est le seul de cette famille en Namibie. Il est facile à identifier avec ses yeux bleus, son thorax et son abdomen couvert de pruine bleutée, et ses appendices anaux pointus et redressés.
Je l’avais déjà présenté en Ethiopie ou on trouvera notamment des détails sur l’étymologie de son nom d’espèce et de genre.
A gauche ci-dessous à Katima Mulilo, Wenela Border Post sur le Zambèze, le 13/02/2020, à droite le 19/02/2020 à Popa Falls.

J’ai pu observer plusieurs mâles livrant une joute territorial, face à face, volant les uns vers les autres au dessus de l’Okavango (ils étaient 4 ou 5), s’approchant et reculant, cherchant à s’impressionner mutuellement, et ils m’ont rappelé ce que j’avais pu observé au Laos pour Libellago lineata. Bien sûr ces 2 odonates n’ont rien d’autre en commun.

Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/2020
Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/2020

Ce n’est pas facile de parvenir à photographier correctement 2 odonates en vol en même temps, aussi je me suis aussi amusé à essayer d’en avoir au moins un à peu près net.

Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/2020
Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/2020

Les jeunes mâles ont une présentation assez étonnante avec un tout début de pruinosité sur le thorax et les derniers segments. On note les appendices anaux supérieurs pointus et relevés, les yeux bicolores barrés de sombre qui deviendront bleu porcelaine pour les sujets vraiment matures!

Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 11/02/2020
Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 11/02/2020

Ci-dessous un stade de maturation à peine plus avancé ou l’on voit cependant le bas des yeux devenir bleu.

Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/2020
Mesocnemis singularis mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/2020

C’est une espèce très commune en Namibie au long des rivières, souvent en groupe (Common Riverjack en anglais).
Les femelles, non pruineuses, ressemblent plus à des Coenagrion mais sont vraiment très robustes, en particulier leur thorax.

Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020
Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020

Leur pronotum est cependant unique avec 2 fortes bosses sur sa face dorsale.

Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020
Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020

On le rencontre dans tout le sud de l’Afrique, au nord du Sierra Leone à l’Ethiopie, jusqu’à l’Afrique du Sud.

Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020
Mesocnemis singularis femelle, Namibie, Katima Mulilo, Wenela border post sur le Zambèze, 13/02/2020



Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *