Namibie – Pseudagrion kersteni (Gerstäcker, 1869)

Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020
Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020

J’ai accordé assez peu d’attention à ce Pseudagrion kersteni (Coenagrionidae) à la fois parce que je l’avais déjà rencontré au Bénin et en Ethiopie, qu’il se trouvait à l’ombre, et que je pensais bien le revoir souvent, trompé par mes 2 premières rencontres; nous ne le reverrons pas du voyage et, en effet, il est absent de la bande de Caprivi…

Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020
Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020

Il est facile à reconnaître; 37 mm en moyenne, la face poudrée de blanc, un aspect pruineux sale, comme si la pruine était griffée, et les appendices anaux supérieurs assez massifs qui font baïonnette sur une vue de profil.

Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020
Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020

En Namibie il apprécie les ruisseaux bordés de Carex mais nous l’avons trouvé sur une toute petite place où un très petit ruisseau traversait un sentier pavé, et se perdait dans les broussailles où il se cachait. Alors qu’en Ethiopie il se trouvait dans une aire ouverte, même si des arbres n’étaient pas très loin, au bord d’une rivière d’une vingtaine de mètres de large.

Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020
Pseudagrion kersteni mâle, Namibie, plateau de Waterberg, 08/02/2020

On le rencontre du Sierra Leone et Guinée jusqu’au Yémen, et au Sud jusqu’au sud de l’Afrique du Sud mais il serait absent du Gabon et du Congo.

Namibie – Pseudagrion deningi (Pinhey, 1961)

Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020
Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020

Enfin un pseudagrion facile à identifier avec ses yeux noirs en haut et verts en bas, la partie supérieure de son thorax complètement noire (ce qui lui vaut son nom anglais de Dark Sprite), le bas de son thorax et les derniers segments bleu azur. Il n’a pas de taches postoculaires ce qui permet de le différencier facilement de Pseudagrion sudanicum.

Pinhey dans sa description originale de l’espèce lui donne un abdomen de 26 mm ce qui donne une taille totale de 32 mm. Le rapport à la taille d’une main est toujours intéressante pour constater comme ils sont petits!

Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango River, 10/02/2020
Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango River, 10/02/2020

Pinhey insiste sur ses appendices anaux supérieurs inhabituellement robustes et massifs (« extraordinarily robust ») au point que sur une vue dorsale ils masquent les inférieurs, que l’on voit cependant très bien sur le profil inférieur de ce sujet mort sans doute tout récemment, et trouvé flottant sur l’eau.

Pseudagrion deningi mâle, appendices anaux, , Namibie, Rundu sur l'Okavango River, 10/02/2020
Pseudagrion deningi mâle, appendices anaux, , Namibie, Rundu sur l’Okavango River, 10/02/2020

Nous ne l’avons rencontré que sur l’Okavango, soit véritablement au bord de la rivière comme à Rundu, soit dans les marais de l’Okavango dans le parc national de Bwabwata.

Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020
Pseudagrion deningi mâle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020

Les femelles ont la bonne idée de ressembler aux mâles même si leur face est moins colorée. Elles semblent porter un motif caractéristique sur les derniers segments. Celle ci-dessous que j’ai poursuivie de place en place porte sous son thorax un hydracarien parasite.

Ici une jeune femelle au thorax dont les parties claires du thorax sont encore rosées:

Pseudagrion deningi femelle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020
Pseudagrion deningi femelle, Namibie, Bwabwata National Park, 20/02/2020

Sa distribution actuelle le limite au nord de la Zambie et au bassin du Congo, et sautant curieusement au sud, aux rivières Okavango et Kwando en Namibie et au Botswana.

Pseudagrion deningi femelle, Namibie, Rundu sur l'Okavango River, 10/02/2020
Pseudagrion deningi femelle, Namibie, Rundu sur l’Okavango River, 10/02/2020



Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Namibie – Agriocnemis victoria (Fraser, 1928)

Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020
Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020

Agriocnemis victoria (Coenagrionidae) a trouvé son nom sur les berges du lac Victoria, où il a été capturé en 1927.
J’aime beaucoup les Agriocnemis, fluets et colorés et je suis très déçu des photos que j’ai faite; j’ai vu 2 ou 3 sujets dans les marais de Kwando River, alors que nous cherchions surtout la star locale Agriocnemis bumhilli,mais ils étaient toujours glissés dans un fouillis d’herbes hautes, et le temps était bien sombre…

Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020
Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020

Fraser dans sa description originale (1) de l’espèce donne un abdomen de 15 mm et il mesurerait tout juste 19 mm au total !
Il fait partie des 6 Agriocnemis de Namibie et malgré leur toute petite taille il se différencie facilement des autres par ses appendices anaux, qui bien que minuscules, sont bien plus spectaculaires que ceux des autres espèces, formant une véritable pince. Celui lui vaut un de ses nom anglais : Lesser Pincer-tailed Wisp (Lesser, par opposition au Greater Pincer-tailed Wisp, Agriocnemis forcipata que l’on rencontre plus au nord de l’Afrique).

Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020
Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020

Il était un peu plus de midi, l’heure du repas, et en effet parmi les quelques photos que j’ai pu conserver beaucoup les montrent au pique-nique 🙂

Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020
Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020

On le rencontre au nord, du Sénégal à l’Ouganda et sa limite sud est le nord du Botswana et la bande de Caprivie en Nambie, où il ne serait présent que sur la Kwando River.

Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020
Agriocnemis victoria mâle, Namibie, Parc National de Bwabwata, Bum Hill, 14/02/2020

-1- « Odonata of the African continent », Transactions Entomological Society London, Fraser 1928.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Namibie – Ceriagrion suave (Ris, 1921)

Ceriagrion suave mâle immature, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020
Ceriagrion suave mâle immature, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020

Après avoir fait une centaine de photos d’appendices anaux de Ceriagrion, je rencontre enfin Ceriagrion suave sur une toute petite mare envahie de Pantala flavescens le 15 février. C’est un sujet immature et ce n’est que par les appendices anaux que j’ai pu l’identifier.

Ceriagrion suave mâle immature, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020
Ceriagrion suave mâle immature, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020

Les appendices anaux sont de même longueur, les cerques en crochets remontent pour former un anneau avec les cercoïdes, en fait plutôt une pince qui servira à crocheter le pronotum de la femelle pour l’accouplement et la ponte. Il n’y a pas d’épine ou de dent à l’extrémité du 10° segment.
Je le rencontrerai encore 2 fois, le même jour, dans le parc National de Bwabwata, sur un bras mort de l’Okavango. Il est de fait beaucoup plus rare que son cousin C. glabrum.

Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020
Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020
Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020

Il est sensé être légèrement différent en coloration; l’abdomen plus rouge (pas évident ici) et le thorax plus marron, ce que l’on constate effectivement. Il mesure environ 38 mm.
On le rencontre du Sénégal à l’Ethiopie (où je l’avais vainement cherché) jusqu’au nord de l’Afrique du Sud.

Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020
Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020
Ceriagrion suave mâle, Namibie, Parc de Bwabwata, Mahango Core area, 20/02/2020



Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Namibie – Ceriagrion glabrum (Burmeister, 1839)

Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020
Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020

A partir du moment où nous avons atteint la bande de Caprivi, nous étions susceptible de rencontrer d’autres Ceriagrion très ressemblant, en particulier Ceriagrion suave ; il fallait donc y faire très attention, c’est à dire avoir des photos suffisamment précises des appendices anaux pour être en mesure de les identifier correctement.
Heureusement ce premier jour, dans le ruisseau et la mare formée par la fuite du barrage Von Bach, nous sommes encore assez loin de cette zone ou l’on peut rencontrer C. suave, et nous avons pu les admirer sans crainte de passer à côté d’une nouvelle espèce.

Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020
Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020

Il a beau être spectaculaire ne me suis pas acharné à faire des photos de ce petit Coenagrionidae d’environ 40 mm car je l’avais déjà rencontré au Bénin, à la Réunion, en Afrique du Sud et en Ethiopie. C’est dire l’importance de son aire de distribution, du Sénégal à la Somalie et jusqu’en Afrique du Sud, mais aussi le sud de la péninsule arabique, la vallée du Nil et les Mascareignes.
Nous l’avons souvent rencontré dans la bande de Caprivi, ici, juste au bord d’un bras mort du Zambèze dans une minuscule crique de végétation où l’eau est stagnante.

Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020
Ceriagrion glabrum mâle, Namibie, Kalambesa, 15/02/2020

Mais dans cette zone il est nécessaire de vérifier l’identité de tous ces Ceriagrion avec une vue des appendices anaux, qui pour Ceriagrion glabrum doit mettre en évidence que les supérieurs (cercoïdes) sont plus courts que les inférieurs (cerques) et, plus facilement (?), que le 10° segment porte 2 épines.

Ceriagrion glabrum mâle, appendices anaux, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 12/02/2020
Ceriagrion glabrum mâle, appendices anaux, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 12/02/2020

Nous n’avons rencontré que 2 espèces de Ceriagrion, glabrum et suave, et les femelles de ces 2 espèces sont à ma connaissance impossible à différencier, au moins sur photo. Celle-ci dessous est d’une région où C. suave est absent; elle ressemble beaucoup au mâle avec des couleurs plus terne et si l’extrémité de son abdomen est vraiment terne c’est qu’il est taché de boue après les pontes.

Ceriagrion glabrum femelle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020
Ceriagrion glabrum femelle, Namibie, Von Bach barrage, 08/02/2020

En fonction de leur degré de maturation leur coloration est très variable, étonnamment variable même, puisque nous les avons parfois prises pour des femelles Ceriagrion corallinum tant elles étaient vertes.
A gauche une jeune femelle, Rundu, sur l’Okavango, le 13/02/2020, à droite, Kalambesa, le 17/02/2020, en dessous, Rundu, sur l’Okavango, le 12/02/2020.

Je n’ai qu’un regret; ne pas m’être attardé à faire des gros plans de leurs yeux…

Ceriagrion glabrum femelle, Namibie, Kalambesa, 17/02/2020
Ceriagrion glabrum femelle, Namibie, Kalambesa, 17/02/2020



Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.