Vietnam 2018 – Macromidia rapida (Martin, 1907)

Macromia rapida mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Macromidia rapida mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Lorsque René Martin a décrit Macromidia rapida en 1907 ( Cordulines, Collections Zoologiques Baron E. Selys Longchamps) à partir d’un exemplaire du Tonkin il a créé pour lui à la fois le genre Macromidia et l’espèce, qu’il a placé dans les Corduliidae. Il précise qu’il est très proche des Macromia, des Idionyx, et qu’il ressemble à notre Oxygastra curtisii, surtout pour la ligne jaune qui parcourt la face dorsale de son abdomen (raison pour laquelle j’ai placé cette 2° photo ci-dessous, aussi mauvaise que la première mais qui permet d’apercevoir cette ligne jaune). 
Actuellement il est sans famille, son appartenance au Synthemistidae ou au Gomphomacromiidae est discutée…

Macromidia rapida mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Macromidia rapida mâle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Mâle et femelle montre le même motif thoracique et abdominal, en particulier des marques jaunes distinctives sur le 2° segment (ce qu’on voit mieux pour la femelle sur les photos de prédation). Martin souligne que les appendices anaux du mâle sont jaunes à pointes noires. Tous les 2  portent une ligne jaune plus ou moins continue sur la face dorsale de l’abdomen.

Macromia rapida femelle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Macromidia rapida femelle, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Nous n’avons rencontré l’espèce que dans une rivière de forêt à faible pente, au lit sableux et rocailleux parsemé de rochers, à Xuan Son, environ 60 km au nord-est d’Hanoï. Elle est aussi connu en Thaïlande, et dans le sud de la Chine (Hainan, Guangxi, Guangdong) et Hong Kong ou il est commun puisqu’il y a reçu le nom de Common Shadow-emerald.
Il mesure environ 48 mm.

Quelques minutes avant de faire ces photos du mâle,  j’avais fait la photo d’une araignée assez spectaculaire, postée sur un rocher, quelques centimètres  au dessus de l’eau:

Araignée, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Araignée, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Et pendant que je faisais les dites photos elle n’a pas perdu son temps puisque l’un de nous l’a trouvée en train de dévorer justement une femelle Macromidia rapida, sans doute en ponte au moment de sa capture…

Macromidia rapida femelle capturée par une araignée, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018
Macromidia rapida femelle capturée par une Pisauridae, Vietnam, Xuan Son, 08/06/2018

Oui, c’est bien la tête de l’infortunée que l’on voit flotter à droite…
Il s’agit d’une Pisauridae, environ 50 à 55 mm d’envergure qui se nourrit d’amphibiens, de petits poissons et de temps en temps de libellules, qui chasse à l’affût.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.




Vietnam 2018 – Idionyx thailandica (Hämäläinen, 1985)

Idionyx thailandica (Corduliidae) était connu uniquement en … Thailande jusqu’en avril 2017 et la publication  « Odonata checklist from Son Tra Nature Reserve, Da Nang city, central Vietnam » par Quoc Toan Phan & Van Quang To en janvier 2018 a mis fin à cet endémisme provisoire. Dans ce document les auteurs rélèvent cependant un doute important quant à la validité de cette espèce en raison de sa très grande proximité avec Idionyx victor dont les appendices anaux sont extrêmement proches…

Idionyx thailandica femelle, Vietnam, Cuc Phuong, 13 juin 2018

Si on se rapporte à la description originale de l’espèce Idionyx thailandica par  M. HAMALAINEN 1985 la femelle mesure environ 43 mm.
Comme pour de nombreuses (toutes?) femelles Idionyx, la base des ailes est fortement ambrée. Et contrairement à l’autre espèce observée au Vietnam, I. carinata, celle-ci ne montre pas d’épine ou de corne sur le front.
C’est une espèce qui fréquente les rivières de forêt en montagne, et comme déjà indiqué sa distribution géographique la limite actuellement à la Thaïlande et au Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.

Vietnam 2018 – Idionyx carinata (Fraser, 1926)

Idionyx carinata mâle, Vietnam, Piac Oac, 5 juin 2018

Parmi les 27 espèces d’Idionyx (Corduliidae) il y en aurait 5  au Vietnam mais nous n’en avons rencontré que 2, I. thailandica (une femelle) et Idionyx carinata mâle et femelle. Comme tous les Corduliidae ce sont des patrouilleurs et il faut les capturer pour les identifier ou même les admirer.
Les Idionyx carinata sont épineux 🙂 ; comme on le voit ci-dessus le mâle arbore une forte épine sur son 10° segment. La femelle a placé cette épine sur son vertex, une épine simple comme ici, mais elle peut être bifide.
Si on se base sur la description de l’espèce de Forster 1926, l’abdomen mesurant 35 mm, l’insecte doit mesurer environ 48 mm.

Idionyx carinata femelle,  Vietnam, Piac Oac, 5 juin 2018

Toutes les femelles du genre porte sur le sommet du front un appendice de forme variable, parfois arrondi, parfois aplati, parfois érigé en corne bifide ou simple comme ici.
Elles ont aussi la base des ailes ambrée, ce qui est peu visible ici, la coloration de la zone en question étant masquée par les doigts.

Idionyx carinata femelle
  Vietnam, Piac Oac, 5 juin 2018

C’est une espèce qui affectionne les forêts des zones de montagne, on la rencontre dans le grand sud de la Chine et le Vietnam.




Cet article fait partie des odonates observés au Vietnam, pour revenir à la page des Odonates du Vietnam cliquer ici.