Namibie – Nesciothemis farinosa (Forster, 1898)

Nesciothemis farinosa mâle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/20
Nesciothemis farinosa mâle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/20

Nesciothemis farinosa (Libellulidae) est commun en Namibie, en tout cas dans la bande de Caprivi. J’avais eu le plaisir de le rencontrer en Afrique du Sud et surtout en Ethiopie où j’avais pu admirer des mâles semi immatures assez spectaculaires, moitié bleus, moitié jaunes. Mais je n’avais jamais vu de mâles pleinement matures, devenus bleus et noirs.
Les 2 photos ci-dessous à Rundu, sur l’Okavango, les 10 et 12/02/2020.

Ils mesurent environ 43 mm et sont ubiquistes acceptant aussi bien les eaux faiblement courantes que les mares. Ils se tiennent souvent au bord de l’eau sur des tiges émergentes, surveillant leur territoire. A quelque distance il est assez facile de les confondre avec l’un des multiples Orthetrum bleu qui peuplent la région, et c’est encore plus vrai pour les immatures et surtout les femelles, qui pour ajouter à la confusion, montrent des expansions ventrales sur le 8° segment ce qui est peu commun en dehors des Orthetrum (et apparentés comme certains Orthemis américains, ou Potamarcha congener en Asie)
Ci-dessous à gauche, à Rundu sur l’Okavango, le 11/02/20. A droite sur une mare, un bras mort de la Kwando River à Singalamwe, le 16/02/2020, que nous avons partagé avec un hippopotame bien pacifique.

Le nom d’espèce n’a pas besoin de longues explications et traduit l’aspect farineux de leur pruine bleutée.
Comme dit plus haut les mâles immatures ressemblent aux Orthetrum mais dès qu’on approche la différence est flagrante avec la bande claire qui parcourt le sommet de leur thorax et se prolonge entre les ailes.
Ci dessous, à gauche dans le parc national de Bwabwata le 14/02/2020. A droite le 19/02/2020 sur l’Okavango à Popa Falls.

L’apparence des femelles est très proche de celle des mâles immatures; elles s’en distinguent bien sûr par les appendices anaux mais aussi par une discrète tache sombre à l’apex des ailes et par les expansions ventrales du S8, particulièrement visibles sur la photo ci-dessous.

Nesciothemis farinosa femelle, Namibie, Rundu sur l'Okavango, 10/02/20
Nesciothemis farinosa femelle, Namibie, Rundu sur l’Okavango, 10/02/20

Sa distribution occupe tout l’est de l’Afrique (Eastern blacktail), de l’Egypte à l’Afrique du Sud, limitée à l’ouest par une ligne de l’ouest l’Angola à l’Egypte.
Les 3 photos de femelles ci-dessous le 10 et le 11/02/2020 à Rundu sur l’Okavango, la 3° montrant un sujet assez jeune, peu coloré.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *