Mexique – Orthemis discolor (Burmeister, 1839)

Orthemis discolor mâle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19
Orthemis discolor mâle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19

Ce n’est qu’en 1988 que De Marmels a mis en évidence l’existence de 2 espèces qui jusque là étaient considérées comme synonymes, soit O. discolor et O. ferruginea. La photo ci-dessus permet de voir la principale différence des mâles, d’ailleurs la seule qui semble vraiment constante entre ces 2 espèces cousines; le front de Orthemis discolor est rouge, celui de O. ferruginea est sombre, violacé, presque métallisé comme on peut le voir ici.
On note les veines antérieures noires alors que celles que montre la photo de O. ferruginea en pop-up sont rougeâtres. La partie supérieure des yeux de O. discolor est rouge et on constate que celle de O. feruginea est brunâtre.

Orthemis discolor mâle, Mexique, Arriaga (Chiapas), 26/10/2019
Orthemis discolor mâle, Mexique, Arriaga (Chiapas), 26/10/2019

On note sur le sujet ci-dessus que le thorax est plus violacé que l’abdomen ce qui est souvent donné comme un critère d’identification des mâles O. ferruginea; Dennis Paulson (1) fait bien remarquer que les mâles O. discolor peuvent présenter cette différence de coloration et j’ai la certitude, par une vue éloignée de la face, que ce mâle est bien O. discolor.

Orthemis discolor mâle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19
Orthemis discolor mâle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19

Mais il est vrai que O. discolor est parfois très rouge et le soir tombant je n’ai d’abord pas cru avoir affaire à lui sur ce petit bassin d’un lodge de Chichen Itza, tellement il me semblait rouge-vif.
Il mesure entre 47 et 53 mm.

Mâles immatures et femelles sont par contre faciles à différencier de O. ferruginea car la face latérale de leur thorax porte très peu de marques claires (ici pour comparaison un mâle immature O. ferruginea).

Orthemis discolor mâle immature, Mexique, Chontalpa (Tabasco), 28/10/19
Orthemis discolor mâle immature, Mexique, Chontalpa (Tabasco), 28/10/19

Je n’ai aperçu qu’une femelle en vol, en ponte, toujours sur le bassin du lodge et on constate également son thorax presque uni (pour comparaison une femelle O. ferruginea).

Orthemis discolor femelle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19
Orthemis discolor femelle, Mexique, Chichen Itza (Yucatan), 31/10/19

On le rencontre du Texas à l’Argentine.

-1- Dragonflies and Damselflies of the West, Dennis Paulson, Princeton Field Guide, 2009.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates du Mexique, pour revenir à la page des Odonates du Mexique cliquer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *