Namibie – Parazyxomma flavicans (Martin, 1908)

Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020
Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020

Dans la journée c’est à l’ombre, parfois dense, que l’on trouve Parazyxomma flavicans (Libellulidae). Il fait tout de suite penser à Brachythemis leucosticta par ses taches alaires, ou même à Tholymis tillarga dont il partage le comportement, posé à l’ombre en journée et ne se « réveillant » qu’en soirée. Il est très proche de ces 2 espèces et K-D. Dijkstra a d’ailleurs affirmé la synonymie de Brachythemis liberiensis avec Parazyxomma flavicans (1).

Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020
Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020

Après l’avoir longuement cherché nous l’avons finalement découvert à une vingtaine de mètres d’un petit bras de l’Okavango, dans un bouquet de buissons hauts de 3 ou 4 mètres. Il était toujours placé en hauteur, le corps horizontal, un peu haut malheureusement pour qu’on puisse facilement admirer ses yeux exceptionnels. Ce motif particulier est sans doute à mettre en relation avec son activité tardive et son aptitude à ne se déplacer qu’en faible luminosité.
On notera que les Brachythemis dont il est très proche présentent eux aussi des dessins très particuliers sur les yeux, dessins qui suffisent à identifier le genre.

Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020
Parazyxomma flavicans mâle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020

Il mesure en moyenne 38 mm.
Sa distribution le localise depuis le Sénégal jusqu’à l’Afrique du Sud (ou il est très localisé) en suivant la zone sub tropicale à traves l’Afrique centrale (Congo) jusqu’à la Zambie et la bande de Caprivi en Namibie, mais sans avoir été encore observé en Angola ou au Mozambique.
Ci-dessous les 2 photos toujours au même lieu et le même jour puisque c’est la seule fois que nous l’avons rencontré.

Enfin une femelle parmi les quelques mâles perchés sous ces arbustes:

Parazyxomma flavicans femelle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020
Parazyxomma flavicans femelle, Namibie, Bwabwata National Park (Mahango Core Area), 20/02/2020

-1- Brachythemis liberiensis is Parazyxomma flavicans, with a note on the Zyxommatini (Odonata: libellulidae). International Journal of Odonatology, 6, 17-21.




Cet article fait partie de ceux consacrés aux odonates de Namibie. Pour revenir à la page d’accueil des Odonates de Namibie, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *