Libellula depressa : respiration

Saint Rémy en Mauges (France-49), argilière du bois de Leppo, le 2 juin 2011

Chez les Libellulidae, la respiration est facile à mettre en évidence, plus particulièrement encore pour Libellula depressa qui a l’abdomen aplati, comme son nom le précise.
Le grand vent avait poussé cette femelle à se mettre à l’abri et les conditions météo sont sans doute la raison de sa patience avec moi.

Libellula depressa mâle en fin de maturation, Andrezé (France-49), 23/05/2021

Cette nouvelle scène se déroule le 23 mai 2021, le long du Beuvron, un joli ruisseau qui passe au pied du bourg d’Andrezé (France-49) et où un court méandre crée une petite zone humide.
Malgré le grand vent de ce jour j’y ai trouvé une femelle Calopteryx virgo et ce mâle Libellula depressa en fin de maturation ; c’est à ce moment que je les trouve les plus beaux, quand la pruinosité n’a pas encore totalement envahi la partie proximale de l’abdomen et qu’on devine encore le jaune initial.
On remarque donc les phases de dilatation et de contraction de son abdomen qui correspond aux temps inspiratoires et expiratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *