Oxygastra curtisii : la respiration de loin et de plus près…

Oxygastra curtisii mâle, Saint Germain sur Moine (France-49) sur une ancienne argilière, 12/05/2011

Ce jeune mâle Oxygastra curtisii se réchauffe au soleil, bien à l’abri du vent dans les ajoncs. Il est en phase de maturation comme en témoignent ses yeux étonnants, qui de mauves deviendront verts.

Oxygastra curtisii mâle, Saint Germain sur Moine (France-49) sur une ancienne argilière, 12/05/2011

On l’appelle aussi Cordulie à corps fin et son abdomen témoigne de cette finesse.
Cependant, en s’approchant suffisamment (je rappelle que l’abdomen ne mesure au total que 33 à 39 mm) on peut observer ses mouvements respiratoires, succession de dilatations et de contractions permettant de faire entrer l’air par les stigmates abdominaux, situés dans des replis de la face inférieure de l’abdomen.

Dans les dernières secondes de la vidéo on peut noter la mobilité des appendices anaux ; ils adopteront une position en flexion extrême lors de la capture de la femelle.


Une réflexion sur « Oxygastra curtisii : la respiration de loin et de plus près… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *