Lestes virens : curiosité 1/2

Lestes virens mâle portant un œuf, Le Fuilet (France-49), 31/08/2009
Lestes virens mâle portant un œuf, Le Fuilet (France-49), 31/08/2009

Je ne me suis aperçu de la bizarrerie de ce mâle que sur l’ordinateur, trop tard pour faire d’autres photos, notamment pour essayer de m’en approcher. J’ai laissé cette photo dormir des années sans avoir réalisé ce qu’elle pouvait avoir d’intéressant.
Je n’avais pas compris à l’époque qu’il s’agissait très certainement d’un œuf, qui s’est collé là lors d’un accouplement. Les femelles L. virens pondent en principe en couple, mais il leur arrive également de pondre en solitaire. Il est tout à fait possible que ce mâle ait capturé une femelle en ponte pour s’accoupler avec elle et que lors de l’appariement des pièces copulatrices un œuf prêt à être pondu se soit échappé de l’ovipositeur. On sait même que des conditions de stress extrêmes peuvent provoquer la ponte chez les odonates.

Lestes virens mâle portant un œuf, Le Fuilet (France-49), 31/08/2009
Lestes virens mâle portant un œuf, Le Fuilet (France-49), 31/08/2009

J’ai mesuré la taille de cet objet et j’en suis arrivé à environ 1.5 mm. Je n’ai pas trouvé la taille des œufs de Lestes virens, mais ceux d’une espèce proche et voisine en taille, Lestes sponsa, font 1.4 mm (1), ce qui rend la supposition tout à fait crédible.


-1- Paul Robert, Les Libellules, 1958.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *