Onychogomphus uncatus : curiosité

Onychogomphus uncatus mâle émergent, Joyeuse (France-07), 14/06/2013
Onychogomphus uncatus mâle émergent, Joyeuse (France-07), 14/06/2013

Récemment, au sujet de l’identification d’un Onychogomphus je suis intervenu pour signaler que le critère du triangle anal à 4 cellules pour Onychogomphus uncatus (3 pour O. forcipatus) n’était pas valide.
D’ailleurs Dijkstra dans son « Guide des Libellules de France et d’Europe » écrit pour Onychogomphus uncatus « Triangle anal normalement à 4 cellules » et de la même façon, il mentionne pour O. forcipatus  » Triangle anal normalement à 3 cellules ».

J’ai donc fait le tour de mes photos et j’ai trouvé ce mâle O. uncatus émergent qui compte 3 cellules dans le triangle anal.

Onychogomphus uncatus mâle émergent, Joyeuse (France-07), 14/06/2013

D’une façon générale les comptages de cellules ou de nervures ne sont que des indications statistiques, plus ou moins solides, et peuvent presque toujours être mis en défaut. C’est d’ailleurs le même problème avec le nombre de cellules du triangle des Cordulegaster qui ne peut non plus être considéré comme un critère absolu.

Onychogomphus uncatus mâle émergent, Joyeuse (France-07), 14/06/2013
Onychogomphus uncatus mâle émergent, Joyeuse (France-07), 14/06/2013

Par contre, j’ai vainement cherché dans mes photos d’Onychogomphus forcipatus, pourtant beaucoup plus nombreuses, un mâle montrant un nombre différent de 3 cellules dans le triangle anal…
En tout cas il est prouvé qu’on ne peut établir une identification sur ce seul « critère ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *