Gomphidae

Quiz – Les Onychogomphus de France

Ce Quiz permet de s’entraîner à reconnaître les 2 espèces d’Onychogomphus de France, mâles et femelles. Si une petite révision est nécessaire vous pouvez consulter cette page, ou celle-ci. Visible en mode plein écran en cliquant en haut à droite du quiz.Pour quitter le mode plein écran cliquer en haut à droite ou Échap sur le clavier du pc.

Onychogomphus forcipatus femelle 3/3 : tubérosités postoculaires

Les femelles Onychogomphus forcipatus présentent une singularité par rapport aux femelles O. uncatus : la présence de 2 tubérosités sur l’occiput, la plupart du temps colorées en jaune. Il est certain que pour l’identification des sujets adultes ce détail n’apporte pas grand-chose et est rarement nécessaire. Il en est bien autrement des femelles émergentes, qui, …

Onychogomphus forcipatus femelle 3/3 : tubérosités postoculaires Lire la suite »

Séparer les femelles Onychogomphus des autres Gomphidae

Les débutants ont parfois du mal à reconnaitre les femelles Onychogomphus, qui n’ont pas comme les mâles des appendices anaux distinctifs et évidents.Pourtant, les motifs que les femelles Onychogomphus sp. portent sur l’abdomen sont facilement reconnaissables et distinctifs, et les séparent de tous les autres Gomphidae de France continentale. Ces motifs jaunes, très larges et …

Séparer les femelles Onychogomphus des autres Gomphidae Lire la suite »

Onychogomphus uncatus : curiosité

Récemment, au sujet de l’identification d’un Onychogomphus je suis intervenu pour signaler que le critère du triangle anal à 4 cellules pour Onychogomphus uncatus (3 pour O. forcipatus) n’était pas valide.D’ailleurs Dijkstra dans son « Guide des Libellules de France et d’Europe » écrit pour Onychogomphus uncatus « Triangle anal normalement à 4 cellules » et de la même …

Onychogomphus uncatus : curiosité Lire la suite »

Stylurus flavipes mâle 2/2 : enfin sur la Loire

Une sortie très décevante sur les pâtures d’une île en Loire s’est finalement révélée excellente. En deux heures de plein soleil, avec un peu de vent, je n’ai vu que trois femelles Sympetrum striolatum et … un mâle Stylurus flavipes, qui récompense de la pauvreté momentanée du site ! Si la branche verticale du « T » …

Stylurus flavipes mâle 2/2 : enfin sur la Loire Lire la suite »