Curiosité

Sympetrum meridionale : émergence massive

Le 11 juillet 2013, c’est la première fois que je prospecte dans le marais du Grée, le long de la Loire, tout près d’Ancenis (44). Si je suis d’abord surpris de trouver de nombreux Sympetrum meridionale émergents, plus j’avance vers le coeur du marais plus leur nombre est considérable, certainement des dizaines de milliers, un …

Sympetrum meridionale : émergence massive Lire la suite »

Sympetrum meridionale : le mystère de l’aile brûlée 😱

Si on rencontre souvent des odonates aux ailes abimées, le plus souvent il s’agit d’encoche, de déchirures partielles, avec ou sans disparition d’une partie de l’aile. On voit aussi des amputations partielles, ou totales, et qui de façon étonnante ne semble pas trop nuire à la qualité de vol.Mais il s’agit toujours d’actions mécaniques (prédateurs, …

Sympetrum meridionale : le mystère de l’aile brûlée 😱 Lire la suite »

Sympetrum sanguineum ♂ / Sympetrum meridionale ♀ : un tandem surprenant !

Alors non ; ce qui est surprenant, c’est l’assemblage de ces 2 espèces et non pas que les odonates fassent du tandem… On parle de tandem pour les odonates lorsque l’on trouve un couple assemblé, en dehors d’une action de ponte ou d’accouplement. Le tandem peut être vu comme un temps de repos, justement avant …

Sympetrum sanguineum ♂ / Sympetrum meridionale ♀ : un tandem surprenant ! Lire la suite »

Curiosité 3/4 : passager clandestin sur Orthetrum cancellatum femelle

Si c’est une curiosité, c’est aussi une surprise, car il est finalement très rare d’observer un diptère ou un autre insecte posé sur un odonate, en dehors d’un parasite. Et cela n’a rien d’étonnant, car ils n’ont rien à y faire 😉. Il n’est pas possible d’identifier cette mouche jusqu’à l’espèce, mais c’est certainement un …

Curiosité 3/4 : passager clandestin sur Orthetrum cancellatum femelle Lire la suite »

Onychogomphus uncatus : curiosité

Récemment, au sujet de l’identification d’un Onychogomphus je suis intervenu pour signaler que le critère du triangle anal à 4 cellules pour Onychogomphus uncatus (3 pour O. forcipatus) n’était pas valide.D’ailleurs Dijkstra dans son « Guide des Libellules de France et d’Europe » écrit pour Onychogomphus uncatus « Triangle anal normalement à 4 cellules » et de la même …

Onychogomphus uncatus : curiosité Lire la suite »